Cancellara : " La course virtuelle, c'est mieux que rien "

Cancellara : " La course virtuelle, c'est mieux que rien "©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI : publié le vendredi 10 avril 2020 à 14h15

Bien que le cyclisme et le direct lui manquent, Fabian Cancellara, double champion olympique, estime que les courses virtuelles proposées aux fans de vélo sont une bonne alternative en ces temps de confinement.



Dimanche dernier, un Tour des Flandres virtuel a pris la place du vrai Tour des Flandres, reporté pour cause de coronavirus, et a été remporté par Greg Van Avermaet. Le Suisse Fabian Cancellara, retraité depuis 2016 après une immense carrière jalonnée de deux titres olympiques et quatre titres mondiaux en contre-la-montre, trois Paris-Roubaix, trois Tours des Flandres, un Milan-San Remo et onze étapes de Grands Tours, a reconnu qu'il avait regardé cette courses virtuelle, car il est en manque de sport : « Bien sûr, la course virtuelle est quelque chose que vous pouvez proposer aux gens qui sont chez eux afin qu'ils puissent toujours regarder une course de vélo. Ce n'est pas encore la réalité. Il y a beaucoup de détails qui doivent être examinés dans les connexions, les vidéos, la qualité, la façon dont vous la paramétrez. Il y a donc beaucoup de réglementations qui vont apparaître. Mais en général, c'est mieux que rien, c'est tout simplement qu'il n'y a pas de sport. On ne voit pas d'émotions, on ne voit rien. On voit des vieux trucs, des courses de vélo ou d'autres événements sportifs qui ont vécu des moments incroyables. La télévision en direct, le sport en direct, c'est exactement ce que j'attends avec impatience, et c'est pourquoi j'ai été heureux de jeter un coup d'œil à la course virtuelle de dimanche." Rappelons que la saison cycliste est suspendue jusqu'au 1er juin minimum.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.