Brussels Cycling Classic : Evenepoel trop fort

Brussels Cycling Classic : Evenepoel trop fort©Media365

Faraj Benlahoucine, Media365, publié le samedi 28 août 2021 à 21h18

Trois jours après sa victoire sur la Course du Raison, Remco Evenepoel a impressionné en remportant en solitaire la Brussels Cycling Classic. Le coureur de 21 ans étoffe davantage son palmarès.



Ce samedi au parc du Cinquantenaire à Bruxelles avait lieu le départ de le Brussels Cycling Classic. Une course de 205.3km autour de la capitale belge taillée pour les puncheurs à l'occasion de la 8eme édition afin de changer le scénario redondant. Lors des éditions précédentes, le tracé favorisait les arrivées massives au sprint. L'année dernière, l'ancien champion de Belgique Tim Merlier (Alpecin-Fenix) avait enlevé l'épreuve devant Davide Ballerini (Deceuninck-Quick Step) et le Français Nacer Bouhanni (Arkéa Samsic). En 2019 c'était l'Australien Caleb Ewan (Lotto-Soudal) qui avait levé les bras sur la ligne d'arrivée.

Une erreur incroyable de 5 coureurs

Cet après-midi, une première échappée s'est formée mais sans parvenir à maintenir un gros écart avec le peloton. Ce n'est qu'un peu plus tard, durant la première ascension du Mur de Grammont à 80km de l'arrivée que la bonne échappée s'est dessinée. Avec huit coureurs puis sept, l'entente est cordiale aux avant-postes et le peloton n'est pas parvenu à colmater son retard avoisinant la minute et demie. Mais alors que ce petit groupe semblait bien parti pour se disputer la victoire finale en petit comité, une erreur d'appréciation fatale a donné un coup de pouce à un duo belge compose d'Aimé De Gendt (Intermarche-Wanty-Gobert Materiaux) et Remco Evenepoel (Deceuninck-Quick Step).



En suivant une moto partie sur la droite d'un rond-point à un peu moins de 20km de l'arrivée, les cinq hommes parmi lesquels on retrouve le sprinteur Philippe Gilbert se sont tirés une balle dans le pied en se trompant de direction. Le nouveau duo de tête n'en demandait pas tant. Bien qu'il a couru et gagné trois jours auparavant sur la Course du Raisin, Remco Evenepoel a pédalé pour creuser l'écart avant d'attaquer et de laisser sur place Aimé De Gendt, réputé plus rapide que lui au sprint. Ce dernier a probablement payé les efforts causés par sa crevaison en course afin de revenir devant. Achevant la course en solitaire sur l'Avenue Houba de Strooper, Evenepoel a eu le bonheur d'étoffer son palmarès personnel d'une 21eme victoire sur le circuit professionnel à seulement 21 ans.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.