British Cycling lance un audit

British Cycling lance un audit©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le jeudi 20 avril 2017 à 15h30

Face à des accusations toujours plus nombreuses, la Fédération Britannique de cyclisme a décidé de réagir et a mandaté un expert indépendant pour mener un audit sur les pratiques médicales de ses équipes.

British Cycling, la Fédération Britannique de cyclisme, ne veut plus que les performances de ses athlètes soient sujettes à caution concernant la lutte contre le dopage. Alors que l'Agence Britannique Antidopage, via sa directrice Nicole Sapstead, a multiplié les critiques concernant la gestion de British Cycling et, notamment, de l'équipe professionnelle Sky, un audit a été officiellement lancé ce jeudi pour mettre en lumière les insuffisances et les déficiences dans son organisation, audit qui devrait être conclu d'ici le mois de juin, soit avant le départ du prochain Tour de France, où Chris Froome fera de nouveau office de favori.
Wiggins au cœur des soupçons
Cet audit fait suite à la controverse liée à la livraison d'un paquet contenant des médicaments à Bradley Wiggins en 2011 puis celle liée à l'absence de conservation du dossier médical du vainqueur du Tour de France en 2012. Des controverses qui ont amené la Chambre des Communes, chambre basse du Parlement britannique, à enquêter sur d'éventuelles intimidations, notamment liées à Dave Brailsford, et sur un possible abus d'Autorisation d'Usage Thérapeutique par certains coureurs de l'équipe Sky pour permettre la prise de produits dopants. Pour mener à bien cet audit indépendant, British Cycling a fait appel au Docteur Rod Jaques, directeur des services médicaux de l'Institut Anglais du Sport. Ce dernier, comme l'assure la Fédération dans son communiqué, pourra rencontrer les principales figures du cyclisme britannique au cours d'entretien confidentiels mais aussi observer les pratiques actuellement en cours au sein de British Cycling pour émettre des recommandations dans le but d'améliorer la gestion des questions médicales dans l'ensemble des structures liées à la performance.
Chivers : « Offrir les plus hauts standards en matière de soutien médical »
« Nous nous sommes engagés à offrir les plus hauts standards en matière de soutien médical, c'est dans ce but que nous avons mandaté un expert indépendant pour observer nous procédures actuelles et pour nous soumettre des recommandations pour nous améliorer, assure dans ce communiqué Michael Chivers, en charge de la représentation des athlètes et du personnel de British Cycling au sein des instances de la Fédération. Nous n'allons pas spéculer sur la nature de ces recommandations, mais nous sommes prêts à trouver un équilibre entre performance et bonne santé, mais aussi à nous assurer que nous pouvons réduire les conflits d'intérêt entre le service médical d'une équipe et ses entraîneurs. » Alors que les performances de ses coureurs, tant sur la piste que sur la route, sont toujours plus remises en cause, British Cycling a décidé de faire le ménage en interne, mais le mal semble déjà fait surtout avec les récentes déclarations de Bradley Wiggins.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - British Cycling lance un audit
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]