Bretagne Classic : Victoire au sprint pour Wout Van Aert

Bretagne Classic : Victoire au sprint pour Wout Van Aert©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 28 août 2022 à 18h16

Sorti frustré de la Bemer Cyclassics à Hambourg, Wout Van Aert s'est vengé en réglant le sprint d'un petit groupe pour remporter la Bretagne Classic, à Plouay, juste devant Axel Laurance.



Wout Van Aert garde la forme. Après avoir pris la deuxième place de la Bemer Cyclassics à Hambourg, le vainqueur du maillot vert sur le dernier Tour de France a ajouté ce dimanche la Bretagne Classic à son palmarès. Disputée sur un parcours vallonné mais dépouillé de ses chemins de terre, la deuxième classique française au calendrier de l'UCI World Tour a réservé une course animée. Très rapidement, une échappée de six coureurs dont Pierre Rolland et Luke Rowe s'est détaché pour prendre une avance allant jusqu'à quater minutes avec l'aval de l'équipe Jumbo-Visma, prête à assumer le poids de la course. Toutefois, dès que la route a commencé à se cabrer, ce sont les formations Groupama-FDJ et TotalEnergies qui ont haussé le ton pour rapprocher le peloton sous les trois minutes à l'approche des 60 derniers kilomètres de l'épreuve. Une course qui a alors repris vie sous l'impulsion d'Aurélien Paret-Peintre, qui a placé un démarrage et emmené avec lui un petit groupe qui a fini par faire la jonction avec l'échappée initiale.

Van Aert lance sa fin de saison

Un groupe riche d'une quinzaine de coureurs qui a alors contraint les formations Jumbo-Visma et Quick-Step Alpha Vinyl à se dévoiler plus tôt que prévu afin de ne pas laisser l'échappée prendre trop de champ. A l'entame des 30 derniers kilomètres, Wout Van Aert a pris ses responsabilités et a placé un premier coup d'accélérateur, sans réussite dans un premier temps. Mais, à force d'insister, le Belge a fini par avoir gain de cause. Revenant dans un premier temps sur Pierre Rolland et Martin Urianstad, il n'a pas pu prendre le large et a été rattrapé à l'approche de la banderole des 20 derniers kilomètres. David Gaudu et Benjamin Thomas ont alors joué leur va-tout quand l'entente n'a pas été optimale en tête de course. L'enchaînement des difficultés et les différentes accélérations, dont celle de Valentin Madouas, ont permis à un groupe de 18 coureurs de se détacher dans le final pour jouer la victoire au sprint dans la dernière ligne droite, à Plouay. A ce petit jeu, Wout Van Aert s'est montré le plus fort pour devancer de peu le Français Axel Laurance et le Danois Alexander Kamp. A moins d'un mois des championnats du monde de Wollongong, qu'il a érigé comme objectif de cette fin de saison, Wout Van Aert montré qu'il a déjà des jambes.

CYCLISME - UCI WORLD TOUR / BRETAGNE CLASSIC
Classement final (254,8km) - Dimanche 28 août 2022
1- Wout Van Aert (BEL/Jumbo-Visma) en 6h04'22''
2- Axel Laurance (FRA/Bamp;B Hotels-KTM) mt
3- Alexander Kamp (DAN/Trek-Segafredo) mt
4- Arnaud De Lie (BEL/Lotto-Soudal) mt
5- Filippo Fiorelli (ITA/Bardiani-CSF-Faizanè) mt
6- Biniam Girmay (ERY/Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux) mt
7- Oliver Naesen (BEL/AG2R-Citroën) mt
8- Benjamin Thomas (FRA/Cofidis) mt
9- Toms Skujins (LET/Trek-Segafredo) mt
10- Andrea Piccolo (ITA/EF Education-Easypost) mt
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.