Bretagne Classic : Les chemins de pierre supprimés du parcours au dernier moment

Bretagne Classic : Les chemins de pierre supprimés du parcours au dernier moment©Media365

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le dimanche 28 août 2022 à 10h34

Alors que deux chemins de pierre étaient programmés sur le parcours de la Bretagne Classic ce dimanche, l'UCI a demandé aux organisateurs de les retirer, à la demande de certaines équipes.


Depuis quelques années, les chemins de terre se sont développés sur les courses cyclistes "sur route". Les Strade Bianche, Paris-Tours, la Bretagne Classic et même le Tour de France ont intégré ces « gravels », pour le plus grand plaisir des spectateurs et de certains coureurs. Mais tous ne sont pas heureux de rouler sur des chemins empierrés propices aux crevaisons à des moments-clés de la course, et c'est ainsi que les organisateurs de Bretagne Classic, qui se déroule ce dimanche, ont été contraints par l'UCI de retirer du parcours les deux chemins de terre au programme, à la demande de certaines équipes ayant effectué la reconnaissance de la course. Ces deux « ribins » étaient situés à respectivement 80 et 50km de l'arrivée, et le dernier offrait un pourcentage de 15%. Dans les colonnes de Ouest France, le président d'honneur de la Bretagne Classic Jean-Yves Tranvaux a exprimé sa colère de devoir changer le parcours au dernier moment : "L'UCI a interdit de prendre les deux ribins demain. Le parcours doit être modifié en catastrophe. Je suis dégoûté. J'ai envie de venir demain sur la ligne de départ et de dire la course est annulée."

Pas de pierres, pas de spectacle ?

La Bretagne Classic avait proposé des chemins de terre lors de trois éditions, et l'organisateur Damien Chemillé craint, toujours dans les colonnes de Ouest France, que le spectacle pâtisse de leur absence : « Sur les trois éditions où on avait mis un gravel, la course s'était jouée quasiment là à chaque fois (...) Quand on ne mettait rien, quand Matthews gagne et Viviani, il n'y avait pas de gravels, c'était des arrivées au sprint où il ne s'était presque rien passé dans la course. Dans les audiences télé, on voit tout de suite la différence quand c'est une course animée. » A Wout Van Aert, Tadej Pogacar, Arnaud Démre, David Gaudu ou encore Michael Matthews, qui seront présents ce dimanche autour de Plouay, d'assurer le spectacle !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.