Bretagne Classic : La victoire pour Michael Matthews, Florian Sénéchal sur le podium

Bretagne Classic : La victoire pour Michael Matthews, Florian Sénéchal sur le podium©Media365

Mathieu WARNIER, publié le mardi 25 août 2020 à 15h47

Au terme d'un parcours exigeant, Michael Matthews a su profiter de cassures dans le peloton pour être dans le bon coup et s'imposer dans la Bretagne Classic dans un sprint sans aucune opposition.

Michael Matthews a terminé dans un fauteuil. Grâce au travail de son coéquipier Nils Eekhoff dans le final de la Bretagne Classic, le sprinteur australien de la formation Sunweb est allé chercher une victoire dans un sprint où personne n'avait la pointe de vitesse nécessaire pour venir lui contester la première place. Une épreuve de l'UCI World Tour, d'abord secouée par le forfait de dernière minute de l'équipe Bora-Hansgrohe à la suite d'un test positif au coronavirus, au parcours très exigeant tracé au travers de la Bretagne, favorable aux rouleurs pour former une échappée. Champion de France puis vice-champion d'Europe du contre-la-montre, Rémi Cavagna a été un des grands acteurs de l'épreuve. Le coureur de la formation Deceuninck-Quick Step a fait partie de la grande échappée du jour avec pas moins de huit coureurs dont les locaux de l'étape Julien Morice et Maxime Cam pour l'équipe bretonne B&B Hotels-Vital Concept. Mais le peloton n'a jamais laissé plus de trois minutes aux fuyards, les équipes de sprinteurs voulant garder le contrôle de la course.

Cavagna a tout tenté

Revenant à toute vitesse sur les échappées, le peloton a provoqué une réaction de la part de Rémi Cavagna. Le coureur de la formation Deceuninck-Quick Step est parti seul à moins de 80 kilomètres de l'arrivée mais, après un effort solitaire de près de 35 kilomètres, il a dû s'avouer vaincu et reprendre place dans le peloton. La course est alors secouée par plusieurs tentatives avant l'arrivée sur le circuit final, qui sera celui de la course en ligne des championnats d'Europe disputée ce mercredi. Un trio composé d'Harm Vanhoucke, Ian Stannard et Albert Torres a d'abord tenté de fausser compagnie au peloton mais sans succès. Olivier Le Gac et Sergio Henao ont fait de même mais le résultat a toujours été un retour plus ou moins rapide du peloton. La montée de la Côte du Lézot, principale difficulté du circuit final a vu Scott Thwaites partir en solitaire avant d'être repris par un groupe plus étoffé, notamment constitué d'Ivan Garcia Cortina et de Kevin Geniets, qui portait pour la première fois son maillot de champion du Luxembourg.

Matthews a bien senti le coup, pas Sénéchal

Les Français se sont alors mis en évidence aux avant-postes avec d'abord Romain Seigle puis Victor Lafay, parti à huit kilomètres du but mais repris cinq kilomètres plus loin. Sous l'impulsion de l'équipe Sunweb, le peloton a cassé, faisant les affaires de Michael Matthews, seul sprinteur présent en tête de course. Toutefois, l'accélération de Nils Eekhoff a failli être fatale à son leader. Florian Sénéchal, décisif ce dimanche pour permettre à Julian Alaphilippe de passer à l'attaque lors des championnats de France, n'a pas vu qu'une cassure était faite à 500 mètres de l'arrivée. Le reste du groupe de tête a alors pu revenir et Michael Matthews n'a eu qu'à se dresser sur ses pédales pour s'imposer facilement devant Luka Mezgec et le Français de la formation Deceuninck-Quick Step, qui pourra avoir des regrets. Pour bon nombre de coureurs présents à Plouay, cette Bretagne Classic n'était que le début avec la course en ligne des championnats d'Europe disputée ce mercredi.

CYCLISME - UCI WORLD TOUR / BRETAGNE CLASSIC
Classement final - Plouay-Plouay (248km) - Mardi 25 août 2020
1- Michael Matthews (AUS/Sunweb) en 6h01'15''
2- Luka Mezgec (SLO/Mitchelton-Scott) mt
3- Florian Sénéchal (FRA/Deceuninck-Quick Step) mt
4- Aimé de Gendt (BEL/Circus-Wanty Gobert) mt
5- Alessandro Fedeli (ITA/Nippo-Delko-One Provence) mt
6- Quinn Simmons (USA/Trek-Segafredo) mt
7- Nils Eekhoff (PBS/Sunweb) mt
8- Daniel McLay (GBR/Arkéa-Samsic) mt
9- Anthony Roux (FRA/Groupama-FDJ) mt
10- Ivan Garcian Cortina (ESP/Bahrain-McLaren) mt
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.