Bora-Hansgrohe : Rien n'est encore joué pour l'avenir de Peter Sagan selon son ancien entraîneur

Bora-Hansgrohe : Rien n'est encore joué pour l'avenir de Peter Sagan selon son ancien entraîneur©Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mercredi 05 mai 2021 à 12h05

Se confiant au site officiel de la Fédération Slovaque de cyclisme, l'ancien entraîneur de Peter Sagan a déclaré que l'avenir de ce dernier n'est pas encore scellé.

C'est un des noms qui revient le plus dans les rumeurs de transfert en cyclisme. Arrivé au sein de la formation Bora-Hansgrohe en 2017, Peter Sagan pourrait changer de casaque en 2021 avec l'équipe Deceuninck-Quick Step qui est la plus souvent citée pour accueillir l'ancien triple champion du monde. Ayant déjà assuré l'avenir de coureurs comme Julian Alaphilippe et Remco Evenepoel, qui ont tous deux prolongé sur le long terme, le « Wolfpack » renforcerait nettement son effectif en vue des saisons à venir. Toutefois, rien ne serait encore bouclé selon Peter Zanicky, ancien entraîneur de Peter Sagan, qui s'est confié au site de la Fédération Slovaque de cyclisme, des propos repris par Cyclism'Actu. « Actuellement, rien n'est 'cuit', comme les médias tentent de le suggérer », assure ce dernier qui confirme qu'une large partie de l'avenir de son ancien coureur est dans les mains de la marque de cycles Specialized, qui finance une partie de son salaire.

Zanicky : « Une chance que Peter Sagan reste où il est actuellement »

Assurant qu'« il n'est pas si facile de changer pour une équipe qui n'utilise pas le même matériel » et tout en sachant que Bora-Hansgrohe et Deceuninck-Quick Step sont toutes deux en contrat avec cette marque américaine, Peter Zanicky admet qu'il « y a donc une chance que Peter Sagan reste où il est actuellement, même si cela ne ressemble pas à ça pour le moment ». Alors que le Slovaque émarge à un peu plus de cinq millions d'euros annuels, les équipes prêtes à miser autant sont rares et rejoindre le Wolfpack » ne « serait pas le bon choix » pour le natif de Zilina. Quant à l'idée de sortir du giron Specialized, Peter Zanicky assure que les managers du Slovaque, Gabriele Uboldi et Giovanni Lombardi « vivent en Espagne, ils ont donc de très bons contacts avec les équipes espagnoles », ce qui pourrait le rapproche de Movistar, au sein de laquelle Alejandro Valverde, « un bon ami » de Peter Sagan, pourrait faire sa dernière saison. Avançant également la piste menant à l'équipe UAE Team Emirates, même s'il « iy a un problème avec le fabricant de vélos car ils utilisent la marque Colnago », Peter Zanicky douche l'éventuel optimisme des formations françaises. « Je ne pense pas que ce sera une équipe française, assure ce dernier. Peter Sagan n'est pas très enclin avec les Français, il me la dit à plusieurs reprises. » C'est dit !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.