BMX freestyle : Jeanjean, mieux vaut trois fois qu'une

BMX freestyle : Jeanjean, mieux vaut trois fois qu'une©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le lundi 15 août 2022 à 19h33

Anthony Jeanjean continue de s'installer comme le roi du BMX freestyle en Europe. De plus en plus présent, aussi, face aux autres stars internationales, le Français sera inévitablement très attendu à domicile pour Paris 2024.



Parmi les athlètes français qui ont alourdi la collection de médailles d'or européennes depuis jeudi, et le début des différents championnats d'Europe regroupés à Munich (douze disciplines, en plus de toutes les épreuves de natation à Rome), Anthony Jeanjean a été un des vainqueurs les plus incontestables en BMX freestyle. Grand favori, le Français a été intouchable pour enlever son troisième titre continental de rang. C'est son deuxième passage qui a été le meilleur, avec un score de 93,60. A 24 ans, et comme pour l'ensemble des représentants tricolores engagés sur les différentes compétitions en Allemagne dans des sports qui sont tous olympiques, Paris 2024 occupe évidemment son esprit. Il explique avoir ressenti "beaucoup de pression" face à la forte concurrence. A Tokyo, il avait dû se contenter de la septième place. Une déception qui le surmotive.

Le projet est logiquement tourné vers l'immense échéance, ce qu'explique son coach Patrick Guimez pour L'Equipe : "Si son premier run était parfait, il y en avait un deuxième prévu avec un changement de figure, qui lui permettait de scorer peut-être deux points de plus. Tout est bâti autour de ça : il y a plein de figures qu'il ne montre pas et qui seront dévoilées peut-être avant Paris, on ne sait pas. C'est la beauté de ce sport, le BMX freestyle est un sport infini. La seule limite, c'est celle de l'esprit. Tant qu'il y a cette créativité, ça ne pourra qu'évoluer. Et nous, chaque jour, on se réinvente." La veille, Laury Perez avait pris la médaille de bronze, ce qui "montre que la France est de plus en plus solide et attendue sur les grandes échéances," comme le conclut l'entraîneur. Les planètes commencent à s'aligner. Pourvu que ça dure.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.