BikeExchange-Jayco : Le Saudi Tour, première course de Groenewegen sous ses nouvelles couleurs

BikeExchange-Jayco : Le Saudi Tour, première course de Groenewegen sous ses nouvelles couleurs©Panoramic, Media365
A lire aussi

Guillaume Issner, Media365, publié le dimanche 30 janvier 2022 à 17h05

Recrue phare de l'équipe BikeExchange-Jayco cet hiver, le sprinteur néerlandais Dylan Groenewegen va faire ses débuts sous ses nouvelles couleurs à l'occasion du Saudi Tour.



La date des grands débuts de Dylan Groenewegen avec le Team BikeExchange-Jayco est connue. Ce sera le mardi 1er février à l'occasion du lancement du Saudi Tour, qui se clôturera quatre jours plus tard à AlUla Old Town. La formation australienne a annoncé ce dimanche son groupe de coureurs pour cette course de cinq jours, avec Lawson Craddock, Alexander Edmondson, Michael Hepburn, Alexander Konychev, Jan Maas et Luka Mezgec articulés autour du sprinteur de 28 ans. Groenewegen retrouve la compétition trois mois après sa dernière course sur le Tour de Drenthe. A cette occasion, il a porté pour la dernière fois le maillot de l'équipe Jumbo-Visma, qu'il a quittée après six années de bons et loyaux services. L'Amstellodamois s'est exprimé à l'aube de sa nouvelle aventure qui démarre sur les routes saoudiennes.

Des ambitions affichées pour Groenewegen

« Je suis très excité à l'idée de commencer ma saison avec l'équipe BikeExchange-Jayco sur le Saudi Tour, et je pense qu'il devrait y avoir un certain nombre d'opportunités pour essayer d'obtenir des résultats solides pour bien commencer l'année. Bien sûr, la compétition sera élevée comme toujours, mais nous avons une équipe solide pour me soutenir ici dans les sprints, donc je suis vraiment impatient de commencer à courir avec eux », a-t-il rapporté dans le communiqué de sa nouvelle équipe. Son directeur sportif Tristan Hoffman est également envahi par l'enthousiasme avant ce nouveau défi qui se présente au Néerlandais. « En regardant les différentes étapes, nous allons bien sûr faire le maximum avec Dylan, en essayant de gagner quelques étapes car pratiquement toutes, à part la deuxième journée, devraient lui convenir. » Une chose est sûre, Dylan Groenewegen voudra débuter cette nouvelle ère en faisant évoluer son compteur de victoires, bloqué à 56 unités.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.