Bahrain-Merida : Nibali sur le départ ?

Bahrain-Merida : Nibali sur le départ ?©Media365

Mathieu WARNIER, publié le lundi 18 mars 2019 à 15h55

Alors que son contrat avec la formation Bahrain-Merida arrive à échéance à l'issue de la saison 2019, Vincenzo Nibali pourrait quitter la formation qu'il a aidé à bâtir en 2017. Les négociations pour une prolongation de son bail sont, en effet, au point mort.

Vincenzo Nibali va-t-il découvrir en 2020 une quatrième équipe professionnelle. Après avoir fait ses débuts au sein de l'équipe Fassa Bortolo et s'être révélé sous les couleurs de la Liquigas, le « Requin de Messine » a acquis ses lettres de noblesses avec le maillot de la formation Astana. L'Italien a, ensuite, participé à la fondation de l'équipe Bahrain-Merida en 2017 avec un contrat de trois ans. Ce contrat arrivant à échéance à l'issue de la saison 2019, les discussions pour une prolongation entre l'entourage du coureur et les dirigeants de la formation bahreïnie ont débuté mais, depuis un mois, elles stagnent et cela pourrait changer la donne pour l'avenir de Vincenzo Nibali. « Il n'y a pas eu plus de négociations et nous en restons là où nous en étions il y a un mois de cela », a ainsi déclaré au site Cyclingnews Brent Copeland, manager général de l'équipe Bahrain-Merida.

La Trek-Segafredo prêt à saisir l'opportunité ?

Alors qu'initialement, un contrat d'un an avait été proposé à Vincenzo Nibali afin de lui permettre d'atteindre son objectif de prendre part aux Jeux Olympiques de Tokyo, Brent Copeland a confié que la donne a changé quand l'entourage du coureur a émis l'envie de signer pour deux saisons supplémentaires. Une nouvelle demande qui n'a pas permis de faire avancer dans le bon sens les discussions et qui pourrait ouvrir la porte à un départ du « Requin de Messine » pour la saison prochaine. « Il n'y a pas eu d'avancée. Il pourrait être vrai qu'il a eu une discussion avec l'équipe Trek-Segafredo, a ajouté Brent Copeland dans cet entretien accordé à Cyclingnews. J'ai été informé qu'il y a très probablement eu une rencontre en marge de Tirreno-Adriatico mais je n'ai pas plus de détails sur ce sujet. » Si le départ de Vincenzo Nibali devait se confirmer, la formation Bahrain-Merida pourrait alors se mettre à courtiser un autre coureur de premier plan pour l'an prochain et avec un certain Nairo Quintana dont le contrat avec l'équipe Movistar se termine en décembre prochain, tout est possible !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.