Bahrain-Merida : En 2019, Nibali rêve d'un impressionnant doublé

Bahrain-Merida : En 2019, Nibali rêve d'un impressionnant doublé©Media365
A lire aussi

Jérémy Nedelec, publié le jeudi 27 décembre 2018 à 17h20

Paolo Slongo, l'entraîneur de Vincenzo Nibali (Bahrain-Merida), a expliqué l'approche de la saison à venir du coureur italien dans une interview à Cyclingnews. Il évoque notamment leur envie de réaliser le doublé Giro - Tour de France en 2019.

Vincenzo Nibali voit double pour 2019. Le coureur italien et leader de l'équipe Bahrain-Merida (34 ans), qui participera cette saison au Giro (11 mai au 2 juin) et au Tour de France (6 juillet au 28 juillet), rêve d'un doublé historique, comme l'a confié son entraîneur Paolo Slongo dans une interview à Cyclingnews. Ce dernier a d'abord expliqué cette ambition par la bonne condition physique acquise par Nibali au fil des années. « Vincenzo a 34 ans désormais, il a atteint un très haut niveau de maturité physique. Plus tu deviens vieux, plus la charge de travail que tu peux supporter est importante. Donc, on a dit : pourquoi ne pas essayer de doubler ? », a-t-il déclaré.

Paolo Slongo a aussi décrit la préparation retardée du "Requin de Messine" en vue de préserver son énergie. « Nous avons fait le Tour et la Vuelta, ce qui est un peu similaire, donc nous avons quelques données là-dessus. Mais ces dernières années, Vincenzo avait commencé à courir en Janvier. En 2019, on commence plus tard en espérant avoir plus d'énergie pour les Grands Tours, donc c'est différent. » La première échéance notable au calendrier de Nibali sera le Tour d'Abu Dhabi (25 février au 2 mars prochains).

Une prouesse réalisée par 7 coureurs

Pour réussir le doublé Giro - Tour de France, Paolo Slongo met en avant l'importance du tracé des courses. Et pour lui, 2019 pourrait bien convenir à ceux qui ambitionnent de se parer de rose, puis de jaune. « Pour essayer de faire le fameux doublé, j'ai toujours pensé que les courses doivent être dessinées d'une certaine façon parce que tu n'as que cinq semaines entre le Giro et le Tour. Cette année, les deux pourraient bien tomber. Le Giro est très dur mais le Tour n'est pas très dur dans la première semaine. Tu dois toujours avoir une condition décente au début du Tour, mais tu n'as pas besoin d'être à ton top parce qu'il n'y a pas d'arrivée au sommet dans les quatre ou cinq premières étapes, où tu pourrais risquer de perdre beaucoup de temps par rapport aux autres », analyse Slongo.

Pour l'heure, seuls sept coureurs ont déjà réalisé la prouesse du doublé Giro - Tour de France : Fausto Coppi (1949 et 1952), Jacques Anquetil (1964), Eddy Merckx (1970 et 1972), Bernard Hinault (1982 et 1985), Stephen Roche (1987), Miguel Indurain (1992 et 1993) et Marco Pantani (1998). Vincenzo Nibali aura assurément fort à faire pour intégrer ce cercle très fermé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.