B&B Hotels-KTM : Un chef de file nommé Cavendish la saison prochaine ?

B&B Hotels-KTM : Un chef de file nommé Cavendish la saison prochaine ?©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le samedi 13 août 2022 à 11h55

N'entrant plus dans les plans de l'équipe Quick-Step Alpha Vinyl, Mark Cavendish pourrait bien rebondir chez BB Hotels-KTM, soutenue la saison prochaine par la Ville de Paris, selon la presse italienne.



Quel sera le point de chute de Mark Cavendish ? Alors que le sprinteur britannique n'a pas été prolongé par l'équipe Quick-Step Alpha Vinyl, qui va lui préférer Tim Merlier la saison prochaine, il pourrait rebondir... dans une équipe française. En marge de la dernière étape du Tour de France, la Mairie de Paris a confirmé son intention d'autoriser une équipe professionnelle à porter son nom accolé à celui d'un sponsor de premier plan. Cette équipe sera basée sur l'actuelle formation bretonne Bamp;B Hotels-KTM, dirigée par Jérôme Pineau, et verra ses ambitions être décuplées. Et, selon le quotidien italien La Gazzetta dello Sport, une des rumeurs entourant ce futur « Paris Cycling Club » mène vers Mark Cavendish, qui retrouverait ainsi son ancien coéquipier mais également ami proche pour ce qui pourrait être le dernier grand défi de sa carrière à 37 ans.

Sinkeldam pour emmener Cavendish dans les sprints ?

Si la signature du « Man of Man » devait se confirmer, le recordman de victoires d'étape sur le Tour de France pourrait bénéficier d'un encadrement sur mesure. En effet, Jérôme Pineau et ses soutiens seraient prêts à aller chercher Ramon Sinkeldam, un des lanceurs d'Arnaud Démare chez Groupama-FDJ. Après Jacopo Guarnieri, qui s'est engagé en faveur de la formation Lotto-Dstny, le coureur français pourrait perdre un autre de ses principaux collaborateurs dans l'exercice si particulier du sprint. A cela pourrait également s'ajouter le sprinteur néerlandais Cees Bol, actuellement engagé avec la formation DSM alors que le nom de l'Australien Nick Schultz, actuellement chez BikeExchange-Jayco est également évoqué pour rejoindre la formation française. Alors que l'équipe Bamp;B Hotels-KTM n'est pas dans la course pour une licence UCI World Tour en vue des trois prochaines saisons, le projet pourrait voir plus loin et ambitionner une place dans l'élite au-delà de cette échéance.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.