Astana : De la Cruz signe deux ans

Astana : De la Cruz signe deux ans©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le samedi 02 octobre 2021 à 15h00

Après deux ans passés chez UAE Emirates, le coureur espagnol David de la Cruz (32 ans) s'est engagé pour les deux prochaines saisons avec Astana.

Après Vincenzo Nibali et Gianni Moscon, Astana s'offre un nouveau grand nom ! David de la Cruz s'est en effet engagé pour les deux prochaines saisons avec l'équipe kazakhe, après avoir passé deux ans chez UAE Emirates. « Je suis vraiment heureux de rejoindre Astana pour la saison qui vient. Je n'ai eu aucun doute et j'ai pris une décision rapide quand Alexandre Vinokourov est venu vers moi pour me proposer de rejoindre l'équipe. Je pense qu'Astana est une équipe qui me convient parfaitement, mais en même temps, je suis un coureur qui convient à cette équipe. J'aime vraiment le style de l'équipe, avec un caractère offensif, des ambitions et le fait qu'elle se concentre sur le classement général », a expliqué le coureur de 32 ans. Le classement général, c'est justement ce qui intéresse David de la Cruz, qui vient de terminer septième des deux dernières Vuelta, finissant à 7'35 de Primoz Roglic en 2020 et à 18'33 en 2021.

De la Cruz : "Peut-être que j'aurai la chance de jouer le classement général de la Vuelta, voire du Giro"

« Bien sûr, je comprends que la première saison dans une nouvelle équipe ne puisse pas être facile, poursuit le coureur espagnol, passé par auparavant par Caja Rural, NetApp-Endura, Quick Step et Sky. Il faudra que je passe par une certaine période d'adaptation, mais j'espère qu'elle sera courte et que je ferai intégralement partie du groupe rapidement. Je sais qu'avec les dirigeants, on sera capable d'établir un bon programme de courses où j'aurai l'opportunité d'aider l'équipe à atteindre ses objectifs et la chance d'atteindre des objectifs personnels. Peut-être que j'aurai la chance de jouer le classement général de la Vuelta, voire du Giro. » Cette année, David de la Cruz a disputé 67 jours de compétition, mais il n'a toujours pas renoué avec la victoire, lui qui n'a plus levé les bras depuis la dernière étape de Paris-Nice 2018. En plus de sa septième place sur la Vuelta, il a notamment terminé cinquième du Tour de Burgos, quatrième du Tour du Luxembourg et vient de finir treizième du Tour de Sicile ce vendredi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.