Arkéa-Samsic : Quinze jours d'indisponibilité pour Warren Barguil

Arkéa-Samsic : Quinze jours d'indisponibilité pour Warren Barguil©Media365

Mathieu WARNIER, publié le mardi 02 avril 2019 à 21h19

Touché au bassin suite à une chute collective lors de la dernière étape du Tour de Catalogne, Warren Barguil sera au repos une quinzaine de jours.

Warren Barguil est fixé. Victime d'une chute au cours de laquelle Romain Bardet ou Tony Gallopin ont également été touchés, le leader de la formation Arkéa-Samsic a passé un bilan radiologique complet dont les résultats ont permis de déceler une fracture au bassin qui va le contraindre à un repos forcé pour les deux prochaines semaines. « Warren souffre d'une petite fracture, non déplacée, de la partie supérieure de l'os iliaque de la hanche droite, assure Jean-Jacques Menuet, médecin de la formation bretonne dans un communiqué où il précise que la blessure du coureur est sans commune mesure avec la fracture du bassin qu'il a subi en 2017. Il devra observer un repos strict d'une quinzaine de jours. »


Barguil : « Un coup d'arrêt »

Ne pensant pas être victime d'une telle blessure, Warren Barguil a confié dans ce même communiqué qu'il accusait le coup, lui qui se sentait en jambes. « Je suis un peu sous le choc car j'avais une douleur mais c'était supportable, assure l'ancien meilleur grimpeur du Tour de France. J'ai même pu me rendre à l'aéroport après la course. Je boitais mais je pensais que c'était un pincement dû à l'hématome. Je dois observer une quinzaine de jours de repos. Sportivement, c'est un coup d'arrêt. Avant Paris-Nice je me sentais vraiment bien et j'avais les jambes pour aller chercher un bon résultat sur le mois de mars. Deux chutes en ont décidé autrement. » Mais, malgré cette blessure, Warren Barguil entend bien reprendre le plus vite possible mais, comme l'a précisé Jean-Jacques Menuet : « La reprise de l'entrainement sera envisagée lorsque la douleur aura disparu ». Le coureur breton va donc devoir s'armer de patience.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.