Arkéa-Samsic : Quintana heureux de reprendre et de laisser les accusations de dopage derrière lui

Arkéa-Samsic : Quintana heureux de reprendre et de laisser les accusations de dopage derrière lui©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER : publié le vendredi 19 février 2021 à 14h45

Absent depuis la fin du Tour de France, Nairo Quintana reprend la compétition ce week-end sur le Tour du Haut-Var. Une reprise qui intervient après des mois compliqués en raison des blessures et des accusations de dopage à son encontre.



Nairo Quintana va retrouver le peloton professionnel. Le Colombien, qui n'a plus participé à la moindre course depuis le dernier Tour de France, sera au départ du Tour des Alpes-Maritimes du Var, aussi connu sous le nom de Tour du Haut-Var. Un retour sous les couleurs de l'équipe Arkéa-Samsic qui ravit le natif de Zipaquira. « Ça faisait longtemps que je n'avais pas revu mes coéquipiers et c'est toujours agréable de revoir tout le monde, a confié le Colombien dans un entretien accordé au quotidien L'Equipe. Il y avait eu un premier rassemblement prévu en décembre, mais je n'étais pas encore en mesure de remonter sur un vélo et on avait estimé que ce n'était pas la peine que je revienne de Colombie. » Une reprise que Nairo Quintana aimerait aussi fructueuse que le début de la saison 2020, marqué par cinq victoires avant l'interruption causée par la crise sanitaire. Une année qui, dans l'ensemble, ne laisse pas un souvenir impérissable au Colombien. « Il me reste encore une sensation aigre-douce, assure-t-il. Il y a eu ce début de saison où tout a parfaitement fonctionné, avec des victoires et des objectifs parfaitement atteints pour l'équipe. Et puis, il y a eu cette période liée à l'épidémie de coronavirus. »

Quintana : « Cette histoire traîne... »

Après avoir connu une préparation du dernier Tour de France perturbée par un accident à l'entraînement, celle de la saison 2021 l'a été par une opération aux deux genoux à Lyon en octobre dernier dont les conséquences se font encore sentir. « Ça fait maintenant trois mois et la rééducation est toujours en cours depuis quinze semaines, assure Nairo Quintana. Ça fait maintenant trois semaines que j'ai véritablement repris le vélo. » Une reprise pour laquelle l'ombre de l'affaire de dopage supposée qui a éclaté en fin de Tour de France 2020 sera toujours là. Mais, à ce sujet, le Colombien est affirmatif. « Il y a eu des investigations de quelques personnes qui pensaient qu'il y avait quelque chose alors qu'il n'y a jamais rien eu, tonne le coureur de l'équipe Arkéa-Samsic. J'ai témoigné avec mon frère à ce moment-là, personne n'a rien retenu contre moi ni contre mon frère Dayer et tout est propre en ce qui nous concerne. » Mais on sent tout de même une certaine lassitude de la part de Nairo Quintana, qui ne compte pas s'étendre sur le sujet. « Cette histoire traîne, je suis tranquille, mais c'est aussi gonflant. C'est juste dommage parce qu'il faut respecter des sponsors tels qu'Arkéa et Samsic et ne pas salir leur image, ajoute le natif de Zipaquira. Par respect pour ces partenaires, il faut que la justice donne très vite des nouvelles. Personnellement, je n'ai rien à me reprocher et rien à cacher. » Place désormais au sportif avec un retour à la compétition très attendu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.