Arkéa-Samsic - N.Quintana : " Prêt au combat "

Arkéa-Samsic - N.Quintana : " Prêt au combat "©Media365

Aurélien CANOT, publié le vendredi 17 juillet 2020 à 18h30

Percuté par une voiture en juillet dernier, le Colombien Nairo Quintana assure qu'il sera sur pied pour le Grand départ du Tour de France, le 29 août prochain à Nice.



Percuté au début du mois par une voiture lors d'une sortie d'entraînement, Nairo Quintana (30 ans) a bien cru que le Tour de France venait de s'envoler pour lui. Finalement, plus de peur que de mal pour le grimpeur colombien, touché au genou mais qui s'en sort très bien à l'arrivée, à savoir sans fracture. Il y a quelques jours, le nouveau leader de l'équipe Arkéa-Samsic a donc pu enfourcher son vélo de nouveau, et préparer cette première Grande Boucle sous ses nouvelles couleurs. C'est d'ailleurs dans l'objectif de se réconcilier avec le Tour que le coureur arrivé deux fois deuxième à Paris (2013 et 2015) a bâti un programme qui le verra se chauffer sur le Mont Ventoux Dénivelé Challenge (6 août), puis peaufiner ses réglages sur le Tour de l'Ain (7 au 9 août) avec en point d'orgue de sa préparation le Critérium du Dauphiné, du 12 au 16 août prochain. Pour le moment, Quintana apprécie surtout d'avoir pu retrouver sa monture quant une fracture aurait ruiné toute sa saison. « Je vais bien. Heureusement, je récupère bien. Même mieux que ce que les médecins et experts avaient prévu. Je souffre toujours, mais on avance bien pour que je me réadapte », savoure le nouvel homme fort de la formation bretonne chère à Emmanuel Hubert. En quête d'un nouveau podium sur le Tour depuis 2016 (3eme), le Colombien ne regrette aucunement que l'épreuve ait été reportée. Il estime même qu'avec l'aide de ses nouveaux coéquipiers, il pourrait le premier en tirer profit pour rivaliser de nouveau avec les meilleurs.

Quintana : « On sait qu'il n'y aura pas trop de pollen et d'allergies »

« Nous nous sommes très bien préparés, nous sommes entourés d'une bonne équipe, une équipe qui met toute son âme dans le travail, comme savent le faire les Colombiens. Ca nous donne une tranquillité d'esprit et de la confiance. On se prépare chaque jour au combat. » L'ancien chef de file de la Movistar se dit d'autant plus confiant que le parcours de cette édition 2020 lui convient grandement, avec beaucoup de passages en haute altitude au menu. « C'est vrai qu'il y a beaucoup de montagnes dans ce Tour de France. On aime le parcours et on espère profiter du moment où l'on sera en pleine ascension de ces montagnes. » Disputée deux mois plus tard qu'à l'habitude, la course devrait de surcroît offrir des conditions beaucoup plus idéales. Ce qui n'est pas pour déplaire à Quintana, même si la météo constituera la grande interrogation en France à cette période l'année. « Pour ce qui est de la température, on ne sait pas trop comment se préparer. Il peut faire chaud ou un peu plus froid. Mais normalement, au début, il devrait faire chaud. » Surtout, le Colombien, allergique au pollen, devrait être épargné cette fois. « On est chanceux, on sait qu'il n'y aura pas trop de pollen, et donc d'allergies. » Et si cette année était celle de Nairo Quintana ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.