Arkéa-Samsic : Les ambitions de Barguil

Arkéa-Samsic : Les ambitions de Barguil©Media365
A lire aussi

Lucas Bertolotto, publié le jeudi 02 mai 2019 à 12h22

Après un début de saison difficile, le coureur français Warren Barguil s'est confié dans les colonnes de L'Equipe sur ses motivations et son avenir, qui reste pour le moment indécis.

Son meilleur résultat cette saison a été une troisième place sur la Drôme Classic. Le meilleur grimpeur du Tour de France 2017 Warren Barguil n'est pas chanceux depuis le début de l'année 2019. Entre chutes et blessures, le Français n'a pas pu s'exprimer comme il le souhaitait et a même dû renoncer à Liège-Bastogne-Liège. Des déceptions que le coureur de 27 ans a essayé d'expliquer dans les colonnes de L'Equipe : « Je pèche certainement par excès d'impatience. Je sais tout le travail que j'ai effectué cet hiver et j'essaie de prouver que je peux accomplir de belles choses. Mais trop vite, sans doute. A dix jours de Liège, lorsque j'ai réalisé quelques séances d'intensité et que j'ai vu que mon corps n'arrivait pas à suivre, j'ai pris un coup derrière les oreilles. Ce sont des moments pas faciles à vivre. »

Barguil : « Je n'ai pas le droit à l'erreur »

Aligné au départ du Tour de France chaque saison depuis 2015, Barguil ne cesse de franchir des étapes sur La Grande Boucle. Deux fois dans le top 5 des classements des jeunes pour ses débuts, vainqueur de deux étapes et du maillot à pois en 2017, le Breton n'a pas brillé l'an dernier. Un manque de résultats dû à une mauvaise préparation selon lui : « Sur le Tour 2018 je n'étais pas prêt. Je me suis dispersé dans ma tête. Là, je n'ai pas le droit à l'erreur. L'équipe Arkéa-Samsic a été invitée et les organisateurs sont en droit d'attendre un juste retour de notre part. J'espère aussi que l'équipe va se montrer offensive. » Une analyse qui amène forcément un objectif, dévoilé par le coureur tricolore : « Un jour ou l'autre, j'espère pouvoir être en mesure de jouer le général sur le Tour. Pour l'heure, je ne suis pas dans cette configuration-là. C'est plus dans mon ADN de vouloir jouer les victoires d'étape. »

Barguil : « J'ai déjà eu des contacts et des offres »

En fin de contrat à l'issue de la saison, Barguil ne sait pas encore pour quelle formation il évoluera l'an prochain, même si cette question le travaille : « Mon avenir, disons que j'y pense beaucoup. J'ai fait deux ans avec Fortuneo et maintenant Arkéa. Je me pose la question : ''est-ce que je vais vouloir continuer avec mon équipe ou bien retrouver le World Tour et avoir un programme beaucoup plus étoffé ?'' Il faut que j'en discute avec le manager Emmanuel Hubert parce que l'équipe Arkéa a aussi l'ambition d'évoluer. » Cependant, le grimpeur ne cache pas que certaines écuries du peloton se sont déjà positionnées : « Je ne cache pas non plus que j'ai déjà eu des contacts et des offres de la part de certaines équipes. L'idéal serait d'être fixé avant le Tour, même si ce n'est pas signé, mais avoir tout de même une idée précise pour mon avenir. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.