Arkéa-Samsic : L'ambition est toujours là pour Nairo Quintana

Arkéa-Samsic : L'ambition est toujours là pour Nairo Quintana©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 24 novembre 2019 à 10h39

Arrivé ce week-end en Bretagne pour découvrir ses nouveaux coéquipiers au sein de la formation Arkéa-Samsic, Nairo Quintana déborde d'ambition et veut faire grandir sa nouvelle équipe.

C'est un nouveau chapitre qui s'ouvre pour Nairo Quintana. Le Colombien, vainqueur du Tour d'Italie 2014 et du Tour d'Espagne 2016, a rejoint ce vendredi ses nouveaux coéquipiers de la formation Arkéa-Samsic. En effet, après huit saisons au sein de l'équipe Movistar, le natif de Tunja a changé de cap pour rejoindre la formation bretonne dirigée par Emmanuel Hubert accompagné de son frère Dayer et de son compatriote Winner Anacona. Des premiers échanges que Nairo Quintana attendait. « J'avais vraiment hâte de voir au sein de quel environnement j'allais évoluer la saison prochaine. L'accueil a vraiment été super sympa, assure le Colombien dans un entretien accordé au quotidien L'Equipe. J'arrive dans cette équipe avec l'envie que tout se passe parfaitement bien. Tout est nouveau pour moi, je tourne une page après huit ans chez Movistar. C'est le genre de choses qui me motive. » Être sollicité par Arkéa-Samsic, qui n'appartient pas à l'UCI World Tour, a été une surprise pour Nairo Quintana et son agent, le très influent Giuseppe Acquadro. « J'avais d'autres sollicitations mais Emmanuel Hubert a su se montrer plus convaincant, assure le vainqueur de trois étapes sur le Tour de France. J'ai bien compris que c'est une équipe qui souhaite grandir et se donne les moyens pour le faire. »


Quintana : « Avec Arkéa-Samsic, tout est clair et limpide »

Ce qui semble avoir fait pencher la balance en faveur de l'équipe Arkéa-Samsic, c'est le fait que Nairo Quintana sera le leader de l'équipe, avec un coureur comme Warren Barguil pour le soutenir. « Le manager m'a donné des garanties, sportives et pas seulement, que personne ne m'offrait ailleurs. Ailleurs, j'allais débarquer dans une équipe avec un leader en place. Il aurait fallu tout rediscuter pour savoir quel rôle je pouvais vraiment tenir, négocier mon programme de la saison et plein d'autres choses, résume le Colombien. Je voulais m'éviter ce genre de tracas. Avec Arkéa-Samsic, tout est clair et limpide. L'équipe de de l'ambition et elle compte sur moi pour la faire monter plus haut. Je cherchais une équipe où je pouvais être réellement heureux. » Une confidence qui semble confirmer que l'empilement de leaders chez Movistar ces dernières années, qui n'a jamais payé pour l'équipe d'Eusebio Unzué, a pesé sur le moral de Nairo Quintana. Et descendre d'une division ne fait absolument pas peur au Colombien, bien au contraire. « En toute modestie, je pense que mon nom et mon expérience peuvent permettre à Arkéa-Samsic d'accéder un jour au World Tour, assure l'ancien coureur de l'équipe Movistar. Je veux aider l'équipe à atteindre le plus haut niveau et à faire en sorte qu'on soit invité sur les plus grandes courses. Franchement, j'espère me retrouver l'an prochain sur le Tour de France et la Vuelta. »


Quintana : « On ne renonce jamais à ses rêves »

Cette arrivée chez Arkéa-Samsic ne signifie pas l'abandon de la moindre once d'ambition pour Nairo Quintana. Le Colombien se montre plus motivé que jamais à l'idée de briller sous ses nouvelles couleurs et ne compte pas se cacher. « Je n'ai pas quitté Movistar pour devenir un planqué et attendre gentiment que les trois saisons passent, assure le natif de Tunja. Je suis ici pour ce qui me caractérise le plus, donner le meilleur de moi-même et lutter jusqu'au bout. Avoir opté en faveur d'Arkéa-Samsic est un énorme défi pour moi. » Et ce défi, à l'entendre, passera par la Grande Boucle, pour laquelle sa nouvelle formation devra attendre une des invitations distribuée par les organisateurs. Un Tour de France pour lequel l'ambition de ramener le maillot jaune à Paris est encore présente. « On ne renonce jamais à ses rêves. Aujourd'hui plus que jamais, puisque je vais courir pour une équipe française qui doit avoir également ce même rêve, tonne Nairo Quintana. J'espère simplement que l'on va nous donner l'opportunité d'être invités. L'équipe Arkéa-Samsic a réalisé un recrutement qui va dans ce sens et Warren Barguil est toujours là. Je pense que l'équipe n'a rien à envier aux plus grandes. » Après ce stage lui permettant de découvrir sa nouvelle équipe, Nairo Quintana va se préparer et portera ses nouvelles couleurs pour la première fois à la fin du mois de janvier à l'occasion des championnats de Colombie. Il sera ensuite temps de tout donner pour convaincre les organisateurs de la Grande Boucle de lui donner à nouveau sa chance.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.