Arkéa-Samsic / Hubert : " Warren Barguil fait partie de mon dispositif pour 2020... "

Arkéa-Samsic / Hubert : " Warren Barguil fait partie de mon dispositif pour 2020... "©Media365

Marie Mahé, publié le lundi 06 mai 2019 à 09h25

Alors qu'il y a deux jours, dans une interview accordée à L'Equipe, Warren Barguil reconnaissait se poser certaines questions sur son avenir, Emmanuel Hubert, son manager général chez Arkéa-Samsic, a également décidé de se livrer, dans un entretien au Télégramme, sur son leader mais également sur l'ensemble de son effectif.

Il a également décidé de se livrer. Dans une interview accordée au Télégramme ce lundi, Emmanuel Hubert, le manager général d'Arkéa-Samsic, est revenu sur les propos de Warren Barguil publiés dans le journal L'Equipe, il y a quelques jours. S'il n'en veut pas à son leader de se poser certaines questions sur son avenir au sein de sa formation, en revanche, il n'a pas épargné le reste de son effectif. Toutefois, concernant le grimpeur morbihannais, le dirigeant français est clair : « Warren fait partie de mon dispositif pour 2020... » « Warren est sous contrat avec nous jusqu'à fin 2020. Maintenant, il possède une clause lui permettant d'être libérable le cas échéant (...) Je comprends parfaitement qu'il puisse se poser des questions, je ne suis pas choqué », a-t-il poursuivi. Emmanuel Hubert a également reconnu que perdre son leader ne faisait pas réellement partie de ses plans : « On aura une discussion début juin. J'ai toujours l'ambition d'aller plus haut et je souhaite le faire avec Warren Barguil. Ça m'ennuierait qu'il parte. »

Hubert : « En fin de saison, je donnerai un grand coup de balai dans mon effectif »

En revanche, le manager se montre bien moins tendre avec le reste de son effectif, alors que l'équipe Arkéa-Samsic ne compte qu'une victoire : « Certains font très bien leur travail, d'autres beaucoup moins (...) en fin de saison, je donnerai un grand coup de balai dans mon effectif. Il y a peut-être des gens qui sont en fin de parcours, il y aura des sanctions. On n'est pas dans un monde de bisounours : sur nos bus, il y a inscrit Arkéa-Samsic, pas œuvre caritative ! » Hubert a également reconnu que le sort s'était quelque peu acharné sur son équipe : « Avant de se casser la figure lors de Paris-Nice, Warren (Barguil) marchait très très fort. Tous nos plans du début de saison se sont effondrés là-bas. Désolé, je n'avais pas de Barguil de rechange (...) Mon ambition n'a pas changé, je souhaite faire de cette équipe l'une des meilleures en France. Une entreprise peut avoir une crise de croissance, non ? Aujourd'hui, ça ne rigole pas mais on verra bien qui rira le dernier. » Pourtant, Emmanuel Hubert n'est pas abattu pour autant et se montre même particulièrement ambitieux pour l'avenir : « Dans ma tête, je n'ai pas de limite. Je suis en contact avec de grands coureurs, de très grands coureurs même. Vous allez être surpris. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.