Arkéa-Samsic : Deux semaines d'arrêt pour Quintana

Arkéa-Samsic : Deux semaines d'arrêt pour Quintana©Media365

Aurélien CANOT, publié le samedi 04 juillet 2020 à 09h38

Vingt-quatre heures après que le Colombien a été percuté par une voiture, l'équipe Arkéa-Samsic a fait savoir que Nairo Quintana ne souffrait d'aucune fracture.



Plus de peur que de mal pour Nairo Quintana (30 ans). Renversé vendredi matin par une voiture lors de sa sortie d'entraînement quotidienne, près de son domicile colombien, sur la route de Tunja a Motavita au km 7,8 près de l'Alto del Solte, le coureur vedette de l'équipe Arkéa-Samsic ne souffre d'aucune fracture, a rassuré sa formation après que Quintana a subi des examens approfondis à l'hôpital San Rafel de Tunja. « En début d'après-midi, Nairo Quintana a été examiné par son médecin traitant, et il a par la suite passé toute une batterie d'examens : rayons X, ultrasons, ainsi qu'une IRM. Heureusement, aucune fracture n'a été diagnostiquée », révèle Arké-Samsic, précisant que l'ancien leader de la Movistar devra néanmoins patienter pendant quinze jours avant de pouvoir remonter sur son vélo. « Nairo souffre en revanche de poly-traumatismes au genou droit, une situation qui l'amène à prendre deux semaines de repos total, comme l'a suggéré le médecin orthopédiste qui l'a évalué. »

Quintana a toujours prévu de débuter sur le Tour de l'Ain



Un contretemps qui aurait pu s'avérer beaucoup plus grave et qui ne viendra donc pas perturber le programme de reprise du Colombien, pas plus que sa préparation. « Nairo Quintana est convaincu que ce repos forcé n'affectera en aucun cas sa préparation pour son objectif de l'année, qui est le Tour de France », conclut ainsi le communiqué de l'équipe bretonne, sachant que le trentenaire a prévu de débuter sa saison en août prochain à l'occasion du Tour de l'Ain (7 au 9 août). C'est dans ce sens qu'il a prévu de regagner l'Europe à la fin du mois. Il s'en est fallu d'un rien toutefois que le début de l'aventure Arkéa-Samsic pour Quintana ne soit gâché par cet accident survenu alors qu'il se trouvait notamment aux côtés de son frère Dayer, lui aussi passé en fin d'année dernière sous pavillon breton. En doublant le groupe de coureurs, un véhicule avait fait chuter l'aîné des deux frères Quintana. Depuis, toute la Colombie et le manager général de l'équipe du champion colombien Emmanuel Hubert retenaient leur souffle. Ils peuvent être soulagés.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.