Amstel Gold Race : Un parcours largement remanié pour l'édition 2021 ?

Amstel Gold Race : Un parcours largement remanié pour l'édition 2021 ?©Media365

Mathieu WARNIER, publié le jeudi 04 février 2021 à 10h25

Afin de s'assurer de la tenue de l'événement, les organisateurs de l'Amstel Gold Race ont ouvert la porte à la mise en place d'un circuit pour remplacer le parcours traditionnel.

Habituellement organisée en avril, l'Amstel Gold Race n'a pas eu lieu en 2020. En raison de la crise sanitaire qui a bouleversé le calendrier cycliste et des restrictions appliquées à l'automne par les autorités néerlandaises, la classique organisée autour de Valkenburg a dû être annulée mais ses organisateurs comptent être prêts pour 2021. Dans un entretien accordé à l'agence de presse ANP, le directeur de la course Leo van Vliet a confirmé que les épreuves auront lieu à la date prévue, le 18 avril prochain, mais que des aménagements seront possibles en lien avec les autorités « Nous sommes en constante communication avec toutes les autorités, afin de ne pas devoir faire face à des surprises, a déclaré ce dernier. Nous voulons nous assurer que nous n'allons pas attendre jusqu'au dernier moment pour découvrir que ce que les maires et les autorités locales peuvent penser, à titre d'exemple. De toute façon, nous allons nous préparer pour une course sur un tracé facile à fermer aux spectateurs venant de l'extérieur. » Afin de s'assurer de la tenue de l'événement, l'idée qui fait son chemin serait la mise en place d'un circuit qui serait fermé aux spectateurs.

Un circuit à huis clos comme assurance pour les organisateurs

Selon le site Cyclingnews, les organisateurs comptent organiser tant la course masculine que la course féminine sur un circuit long de 18 kilomètres tracé autour de Valkenburg et de son fameux Cauberg, une montée de 1500m avec une pente maximale de 10% qui fait la renommée de l'Amstel Gold Race et a déjà accueilli à plusieurs reprises les championnats du monde. Le circuit envisagé par les organisateurs de la classique néerlandaise reprendrait ainsi les grandes lignes de celui utilisé pour désigner le porteur du maillot arc-en-ciel en 1998 puis en 2012, ce qui pourrait imposer aux coureurs de grimper le Cauberg à de nombreuses reprises. Ce choix permettrait également de limiter l'accès du public autour de la course, pour limiter les risques sanitaires. « Il n'y aura pas de village VIP ou d'éléments de ce genre, a assuré Leo van Vliet. Nous avons déjà contactés les habitants, les parcs d'attraction, les hôtels et les restaurants présents au bord du parcours l'an passé et ils nous ont répondu de manière très positive, se montrant arrangeants. Nous essayons de communiquer aussi bien que possible. » Une communication tous azimuts qui a pour but d'éviter de revivre la situation vécue à l'automne 2020, avec la course annulée au dernier moment à la suite d'un revirement des autorités néerlandaises.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.