Alpecin-Fenix : Van der Poel veut finir le Giro et le Tour

Alpecin-Fenix : Van der Poel veut finir le Giro et le Tour©panoramic, Media365

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le mardi 22 mars 2022 à 14h55

Troisième de Milan-San Remo pour sa première course de 2022, Mathieu van der Poel affiche ses ambitions pour la suite de la saison : le Néerlandais veut finir le Giro et le Tour de France, mais aussi porter le maillot rose.


Avant d'attaquer la période des classiques flandriennes et ardennaises, avec en point d'orgue le Tour des Flandres le 3 avril, l'Amstel Gold Race le 10 et Paris-Roubaix le 17, Mathieu van der Poel disputera à partir de ce mardi et jusqu'à vendredi la Settimana Internazionale Coppi e Bartali en Italie, avec l'objectif de remporter plusieurs étapes et monter en puissance en vue des courses du mois d'avril. Troisième de Milan-San Remo samedi alors qu'il s'agissait de sa toute première course de l'année 2022, le coureur néerlandais de 27 ans a montré qu'il était déjà en grande forme et que ses blessures au genou et au dos qui l'ont handicapé pendant tout le début de saison n'étaient plus qu'un mauvais souvenir. Mais après les classiques, Mathieu van der Poel ne va pas se reposer. Il compte en effet disputer à la fois le Giro en mai et le Tour de France en juillet, et terminer ces deux courses.

Objectif maillot rose !

« Le Giro est définitivement une option. Ce n'est pas encore sûr à 100%, mais la combinaison du Giro et du Tour est définitivement dans ma tête. La première semaine est très attrayante. Il y a aussi une chance d'endosser le maillot rose. C'est la raison principale" a expliqué le petit-fils de Raymond Poulidor en marge du départ de la la Settimana Internazionale Coppi e Bartali, selon des propos relayés par le site néerlandais AD. La première étape du Giro, qui se déroulera le 6 mai entre Budapest et Visegrad, en Hongrie, avec une arrivée en côte, pourrait en effet tout à fait convenir au profil du Néerlandais, qui avait pris le maillot jaune le 27 juin dernier en s'imposant au sommet de Mûr-de-Bretagne. Il avait ensuite abandonné au soir de la 8eme étape pour se préparer pour les JO. Mais cela n'arrivera plus, selon lui : "En fait, je voulais terminer le Tour l'année dernière. J'ai indiqué à l'équipe que je ne mettrais plus pied à terre après dix jours. J'ai l'intention de terminer à la fois le Giro et le Tour cette année. » Et terminer qu'il peut être un aussi bon coureur de classiques que de Grands Tours.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.