Alpecin-Fenix / Van der Poel : " J'envisage d'abandonner le Tour en cours de route "

Alpecin-Fenix / Van der Poel : " J'envisage d'abandonner le Tour en cours de route "©Media365

Marie Mahé, publié le lundi 01 février 2021 à 16h00

Entre le Tour de France et les Jeux Olympiques, le Néerlandais Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix) a fait son choix. Même s'il ne devrait pas échapper au Tour, il envisage d'abandonner en cours de route.

Cette année encore, la pandémie de coronavirus, qui continue d'ailleurs encore aujourd'hui de sévir à travers le monde, bouleverse les différents calendriers sportifs, au niveau international. Le cyclisme n'y échappe pas. Par exemple, l'édition 2021 du Tour de France a dû être avancée d'une semaine et se déroulera ainsi du 26 juin au 18 juillet, afin de pouvoir laisser les Jeux Olympiques d'été de Tokyo au Japon se dérouler tranquillement, du 23 juillet au 8 août. Toutefois, certains cyclistes pourraient bien devoir faire des choix dans leurs programmes. Pour d'autres, il s'agira visiblement de trouver le compromis le plus juste. Cela semble ainsi être le cas du Néerlandais Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix).

Van der Poel : « Je suis un coureur qui a déjà beaucoup de privilèges »

Dans des propos rapportés par Wieler Revue, ce lundi, le coureur a ainsi notamment confié : « C'est exagéré de dire que je vais faire le Tour de France à contrecœur. Je comprends très bien les intérêts commerciaux de nos sponsors et c'est l'équipe qui paie mon salaire à la fin du mois. Il faut donc savoir mettre de temps en temps de l'eau dans son vin. De plus, je suis un coureur qui a déjà beaucoup de privilèges. Il n'y a pas beaucoup d'équipes où l'on peut combiner les trois disciplines (ndlr : route, cyclo-cross et VTT) en toute liberté. Et ce n'est bien sûr pas une punition de devoir participer au Tour. » Toutefois, même s'il n'a donc pas réussi à convaincre ses dirigeants de pouvoir zapper le Tour de France, le cycliste semble être bel et bien parvenu à une sorte de compromis : « Ne pas faire le Tour a été sérieusement envisagé. Mais l'équipe veut absolument que je participe au Tour et je comprends cette position. Le plan initial était de terminer le Tour, mais j'envisage d'abandonner en cours de route, par exemple lors de la deuxième journée de repos. »

Van der Poel : « Les Jeux sont tout simplement plus importants pour moi »

Abandonner à ce moment de la course permettrait alors à Mathieu van der Poel de se préparer au mieux pour la prochaine échéance, à savoir ces fameux JO. Une préparation qui aura toutefois lieu bien en amont de la Grande Boucle : « Je ferai principalement du VTT dans la période précédant le Tour de France. Ce n'est pas idéal, mais les Jeux sont tout simplement plus importants pour moi. Je peux normalement passer assez bien d'une discipline à une autre, mais l'année dernière, j'ai senti que mes sensations sur le vélo de montagne diminuaient car je m'entraînais moins dessus. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.