Allemagne : Fin de carrière pour Marcel Kittel

Allemagne : Fin de carrière pour Marcel Kittel©Media365

Mathieu WARNIER, publié le vendredi 23 août 2019 à 16h58

Après avoir pris le temps de la réflexion à la suite de son départ de l'équipe Katusha-Alpecin, Marcel Kittel a décidé de mettre un terme à sa carrière.

On ne reverra plus Marcel Kittel dans le peloton professionnel. Alors qu'il a mis un terme à son engagement avec l'équipe suisse Katusha-Alpecin en mai dernier afin de faire une pause et de réfléchir à son avenir, l'Allemand a dévoilé au travers d'un message publié sur son site officiel le résultat de sa réflexion. « Je voudrais vous dire aujourd'hui que je mets un terme à ma carrière de cycliste professionnel », annonce le natif d'Armstadt. Après avoir passé l'essentiel de sa carrière sous le maillot de l'équipe qui porte actuellement le nom Sunweb, avec laquelle il a remporté le titre mondial du contre-la-montre par équipes en 2016 l'Allemand a ensuite porté deux ans les couleurs de la formation Quick-Step avant dix-huit mois passé avec l'équipe Katusha-Alpecin. Grand nom du sprint, Marcel Kittel aura remporté dans sa carrière pas moins de 14 étapes sur le Tour de France mais a également réussi la performance de s'imposer dans des étapes des trois Grands Tours, ajoutant à son palmarès quatre étapes du Giro et une de la Vuelta.

Kittel n'en peut plus de la vie de cycliste professionnel

Dans son message, Marcel Kittel a longuement exposé le raisonnement qui l'a poussé à quitter le monde du cyclisme professionnel. Et l'Allemand explique que les sacrifices qu'une telle vie demande sont désormais trop lourds pour lui. « Le processus qui m'a mené à prendre cette décision n'a pas été rapide. Pendant mes 20 ans de carrière, non seulement il y a eu d'incroyables succès mais également des moments difficiles. J'ai toujours été en mesure de me remettre en question quand de tels moments arrivent afin que je puisse devenir meilleur, rappelle l'Allemand. Récemment, l'idée d'un avenir sans cyclisme a pris de l'ampleur et la plus grande question que je me suis posé ces derniers mois a été de savoir si je voulais continuer à faire les sacrifices nécessaires pour être un athlète de classe mondiale. Et ma réponse est : non, je ne veux plus vivre ça. Et cela car j'ai toujours considéré que les limitations imposées à un athlète de haut niveau constituaient une perte toujours plus importante en qualité de vie. C'est pour cela que je heureux et fier de pouvoir prendre la décision de suivre ce que mon cœur me dit et de prendre un nouveau chemin. » Le vélo définitivement raccroché, Marcel Kittel va désormais pouvoir prendre soin de sa famille.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.