Alaphilippe " très fort mentalement "

Alaphilippe " très fort mentalement "©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le jeudi 14 mars 2019 à 23h50

Vainqueur de la deuxième étape de Tirreno-Adriatico, Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) a tenu à remercier son équipe, mais regrette le temps perdu mercredi sur le contre-la-montre par équipes, qui l'empêchera peut-être de jouer le classement général.

Ce jeudi, Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) a remporté sa cinquième victoire de la saison, à l'occasion de la deuxième étape de Tirreno-Adriatico, en Italie. A l'arrivée, il a tenu à remercier son équipe belge : « Mon équipe a fait un boulot formidable, en contrôlant l'échappée, en me protégeant et en gardant un œil sur les attaques dans le final. Zdenek Stybar a couvert les attaques et ça m'a aidé à rester calme et attendre patiemment le sprint, que j'ai lancé à 150m de la ligne, en restant à fond jusqu'à la fin. J'avais de bonnes jambes mais j'ai aussi été très fort mentalement, et ça a fait la différence. »

Alaphilippe verra au jour le jour

Huitième au classement général, à 27 secondes du leader Adam Yates, Julian Alaphilippe ne vise (pour le moment) pas le maillot bleu de leader, d'autant qu'il a perdu du temps lors du contre-la-montre par équipes d'ouverture, et qu'un contre-la-montre individuel de 10km est prévu le dernier jour, mardi. « C'est sûr que le contre-la-montre par équipes n'était pas la meilleure façon de commencer la course. Tout le monde disait que cette course se gagnerait pour quelques secondes, mais hier on a perdu presqu'une minute. Donc je ne veux pas vraiment penser au classement général. Je veux prendre les choses jour après jour. J'ai gagné aujourd'hui, c'est un super sentiment, je veux en profiter et continuer comme ça. Si je peux me rapprocher au classement général, c'est cool, sinon, je ne serai pas déçu. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.