Alaphilippe sous pression

Alaphilippe sous pression©Panoramic, Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le samedi 10 décembre 2022 à 17h40

Après une saison en deçà des attentes, Julian Alaphilippe est mis sous pression par Patrick Lefevere, le patron de l'équipe Soudal-Quick Step.

Ils profitent de températures plus clémentes. Alors que le froid se fait de plus en plus présent dans le nord de l'Europe, les coureurs de la future équipe Soudal-Quick Step (ex-Quick-Step Alpha Vinyl) ont pris leurs quartiers d'hiver en Espagne, à Calpe, pour préparer la prochaine saison. Avec, toujours à sa tête, l'inamovible Patrick Lefevere qui a accordé un entretien à La Dernière Heure. L'occasion notamment d'évoquer le cas de Julian Alaphilippe. Un Français qui est "toujours motivé" selon le Belge. "Si tout va bien, il fera bien les courses flamandes, dont le Tour des Flandres. Je vous rappelle quand même que s'il n'accroche pas une moto en 2020, il peut viser la gagne", souligne-t-il, avant de se montrer beaucoup plus mordant.

"Julian a un salaire de champion mais il doit confirmer qu'il en est toujours un"

"Je veux qu'il se reprenne. Il me doit une revanche. Julian a un salaire de champion mais il doit confirmer qu'il en est toujours un. Qu'il ne soit plus champion du monde, je m'en fiche, mais ces dernières années, il n'a pas gagné grand-chose. Oui, il a eu beaucoup de malchance, mais ce sont toujours les mêmes qui sont chanceux et les mêmes qui ont la poisse...", a tonné Lefevere. Le double champion du monde (2020 et 2021) a, il est vrai, été peu verni en 2022. Il a notamment dû renoncer au Tour de France, après avoir été victime d'un pneumothorax, de deux côtes cassées et d'une fracture à une omoplate lors de Liège-Bastogne-Liège. Il a aussi été contraint d'abandonner la Vuelta lors de la 11e étape, et n'affiche que deux petits succès sur l'ensemble de la saison, sur le Tour du Pays basque et le Tour de Wallonie. Lefevere est en revanche très élogieux vis-à-vis de son nouveau champion du monde, le prodige Remco Evenepoel : "J'ai toujours eu la conviction de tenir en lui quelqu'un d'exception, c'est très impressionnant."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.