WBA : Prograis devient champion du monde des super-légers

WBA : Prograis devient champion du monde des super-légers©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, publié le dimanche 28 avril 2019 à 12h25

Ce samedi soir, grâce à sa victoire, par arrêt de l'arbitre à la 6eme reprise, sur le Biélorusse Kiryl Relikh, l'Américain Regis Prograis est devenu le nouveau champion du monde WBA des super-légers

Il y a du changement en WBA. En effet, ce samedi à Lafayette en Louisiane, l'Américain Regis Prograis est devenu le nouveau champion du monde WBA des super-légers. Pour cela, le sportif a battu le Biélorusse Kiryl Relikh, par arrêt de l'arbitre à la 6eme reprise. Il s'agissait tout bonnement du premier combat du vainqueur du jour pour un titre mondial. Âgé de 30 ans, le boxeur enregistre ainsi sa 24eme victoire en autant de combats, la 20eme avant la limite. Relikh est allé au tapis lors du 1er round et s'est ensuite retrouvé blessé au visage, lors de la reprise suivante. De quoi donner un plein de confiance au principal intéressé : « Je suis le mec à battre, je suis d'une autre trempe que tous les autres. Peu importe qui sera mon prochain adversaire, je vais lui infliger le même traitement. »

Mimoune s'arrête en demies en WBC des super-légers

De son côté, le Biélorusse remettait pour la deuxième fois en jeu son titre acquis en mars 2018, lui qui encaisse là sa troisième défaite pour 23 victoires, depuis le début de sa carrière. Ce samedi soir, le titre WBA des poids coqs était également remis en jeu. Nonito Donaire (36 ans) a de nouveau été sacré, à la 6eme reprise, et ne s'est donc pas fait surprendre par l'Américain Stephon Young, remplaçant de dernière minute du Sud-Africain Zolani Tete, blessé à une épaule. Désormais, le Philippin présente un bilan de 40 victoires dont 26 avant la limite, pour seulement cinq petites défaites, tandis que son adversaire du jour en est désormais à 18 victoires, trois nuls et deux défaites. Enfin à Las Vegas, le Français Mohamed Mimoune a été battu aux points par Viktor « Iceman » Postol, en demi-finales WBC des super-légers. Les trois juges ont déclaré, à l'unanimité, l'Ukrainien vainqueur (98-92, 99-91 et 97-93). Il s'agit de la troisième défaite en 24 combats pour le Toulousain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.