Une nouvelle catégorie, en l'honneur d'un jeune héros

Une nouvelle catégorie, en l'honneur d'un jeune héros©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le mercredi 11 novembre 2020 à 09h52

En créant une nouvelle catégorie de poids, en l'honneur d'un jeune garçon qui avait sauvé sa sœur des griffes d'un chien cet été, la WBC lui a rendu un bel hommage, mais risque de rendre la boxe encore plus illisible.

 

Voilà une décision qui risque de fortement déplaire à Floyd Mayweather, qui pestait le mois dernier contre le trop grand nombre de champions et de ceintures. Une opinion partagée par beaucoup dans le monde du noble art. Ce qui n'a pas empêché la WBC (World Boxing Council) de créer une nouvelle catégorie, la 18e (!), pour les boxeurs pesant entre 200 (90,72 kg) et 224 livres (101,6 kg). Soit entre les lourds-légers et les lourds. Une catégorie appelée "Bridger", en l'honneur de Bridger Walker, ce jeune garçon de 6 ans originaire du Wyoming qui a sauvé cet été la vie de sa petite sœur de 4 ans alors qu'elle se faisait attaquer par un chien. L'histoire du garçonnet, qui avait été sévèrement mordu par le chien et avait dû se faire poser 90 points de suture, est devenue virale, et la WBC lui avait rendu hommage en lui remettant un titre de champion honorifique. 

"La passerelle nécessaire" 

"Nous avons décidé de créer une nouvelle division inspirée par un héros de seulement six ans, qui a sauvé la vie de sa petite sœur, a annoncé Mauricio Sulaiman, le président de la puissante fédération dans la presse mexicaine. Il y a dix ans, la WBC a décidé de passer la limite de poids des lourds-légers de 190 livres (86,18 kg) à 200 livres (90,72 kg), car le poids des athlètes a indubitablement augmenté, de manière impressionnante. La division la plus haute, celle des poids lourds, représente le titre le plus glorieux, le champion de cette catégorie étant traditionnellement considéré comme le plus important au monde, l'invincible, le gladiateur. Nous avons donc pris la décision de créer cette nouvelle division appelée Bridger, car c'est la passerelle nécessaire pour une majorité de boxeurs qui pèsent entre 200 et 224 livres (101,6 kg)." Une initiative louable donc, mais qui risque de rendre encore plus illisible ce sport. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.