Un fils de Mohamed Ali dans la pauvreté extrême

Un fils de Mohamed Ali dans la pauvreté extrême©Media365
A lire aussi

Joseph RUIZ, publié le dimanche 30 décembre 2018 à 07h52

Mohamed Ali Jr vit dans des conditions extrêmement précaires dans la banlieue de Chicago avec ses deux filles et sa femme. L'homme aurait moins de 10 dollars par jour.

A peine sept dollars. C'est la somme ridicule avec laquelle Mohamed Ali Jr vivrait chaque jour avec sa famille dans la banlieue de Chicago, l'un de quartiers au taux de criminalité le plus élevé du monde. L'homme de 46 ans dit enchaîner tous les métiers pour subvenir aux besoins de sa femme Shaakira et de ses deux petites filles. « Je tonds le gazon, désherbe les mauvais herbes, nettoie les volets, les gouttières », raconte-t-il, malheureux, au Mirror.  Impensable quand on sait que la fortune de la légende de la boxe était estimée à 80 millions de dollars quand il est décédé en 2016.

La dernière femme de Mohamed Ali n'aurait rien laissé

Comme un tel écart de niveau de vie est-il possible entre Mohamed Ali et son fils ? Tout est une question de transmission d'héritage, Mohamed Ali Jr n'ayant pas dilapidé l'argent de son défunt père n'importe comment. Yolanda Williams dite « Lonnie », dernière femme du grand champion, l'aurait aidé à rédiger son héritage et Mohamed Ali Jr ne voit rien venir de conséquent. Depuis 2016, il se bat contre Lonnie qu'il ne parvient même plus à avoir au téléphone. Les tensions seraient vives.

A peine 7 dollars par jour

« Lonnie » aurait consenti à léguer environ 600 dollars par mois à Mohamed Ali Jr, un des neuf enfants du Greatest. Une broutille. Après avoir payé ses factures et son loyer, l'Américain ne disposerait plus que d'environ 7 dollars par jour.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.