Un boxeur français attaque en justice son promoteur

Un boxeur français attaque en justice son promoteur©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le jeudi 01 mars 2018 à 15h30

Ancien champion du monde des poids moyens, dépossédé de son titre en octobre dernier, Hassan N'Dam a porté plainte contre son promoteur pour un litige financier.

Ancien champion du monde des poids moyens, Hassan N’Dam a défendu son titre face au Japonais Ryota Murata le 22 octobre dernier à Tokyo, combat perdu par le Français. Mais ce combat disputé dans la capitale japonaise pourrait être le dernier pour Hassan N’Dam, qui a attaqué en justice son promoteur, la société Univent Production via son représentant Sébastien Acariès, avec lequel il est en relation depuis juillet 2015. Une information qui a été confirmée auprès de l’AFP par le boxeur de 34 ans. Pour justifier cette action en justice, Hassan N’Dam invoque « un litige financier » avec son promoteur qui le met en difficulté au niveau personnel. De son côté, Sébastien Acariès n’a pas répondu à la sollicitation de l’AFP pour commenter cette affaire.

N’Dam met en suspens sa carrière

Dans la plainte que le boxeur a déposé ce mardi auprès du procureur de Paris, il assure être « créancier de rémunérations et de droits impayés dans le cadre de l'exécution de son contrat de promotion avec Univent, ce qui le met en grande difficulté personnelle et ne lui permet plus à ce jour de poursuivre sa carrière de boxeur professionnel avec son promoteur ». Il ajoute dans cette plainte qu’il est « obligé de résilier son contrat pour manquement aux obligations d'Univent et d'attaquer en justice son promoteur pour demander le paiement des sommes qui lui sont dues pour les combats effectués à ce jour et la réparation du préjudice causé à sa carrière ». Hassan N’Dam ne devrait pas remonter de sitôt sur un ring, le boxeur assurant qu’il est contraint « de mettre en suspens sa carrière depuis le 22 octobre 2017 » en conséquence du litige financier qui justifie cette plainte.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Un boxeur français attaque en justice son promoteur