TQO de Londres : Ntambwe s'arrête là, trois Bleus se rapprochent des JO

TQO de Londres : Ntambwe s'arrête là, trois Bleus se rapprochent des JO©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 15 mars 2020 à 22h20

Alors que Gaëtan Ntambwe a été battu dès le premier tour par arrêt de l'arbitre, la deuxième journée du TQO de boxe organisé à Londres a vu trois Bleus continuer leur parcours.

Malgré la crise sanitaire que traverse le monde, la boxe ne s'arrête pas. En effet, dans la Copper Box de Londres a lieu un des Tournois de Qualification Olympique en vue des Jeux de Tokyo. Un tournoi directement organisé par le Comité International Olympique en raison des sanctions qui touchent l'AIBA. Si, lors de la première journée, Samuel Kistohurry a fait un pas vers le Japon en 16emes de finale de la catégorie des -57kg, qui a huit tickets en jeu et qualifiera donc tous les boxeurs qualifiés pour les quarts de finale, trois autres Tricolores ont débuté leur parcours par une victoire. En début de journée, à l'unanimité des juges, Wilfried Florentin a dominé le Letton Nikolajs Grisunins en 16emes de finale de la catégorie des -91kg, qui qualifiera les demi-finalistes. En tout début de soirée, en 16emes de finale de la catégorie des -57kg, qui offrira six billets pour les JO 2020 pour les demi-finalistes mais également deux boxeuses repêchées lors de combats de classement, Mina Mestiaen a su convaincre trois des cinq juges pour dominer la Danoise Melissa Mortensen.

Ntambwe reste à quai

La boxe féminine française a eu une deuxième bonne nouvelle dans cette deuxième journée du TQO de Londres. En huitièmes de finale de la catégorie des -69kg, où cinq billets pour Tokyo sont en jeu, Emilie Sonvico n'a pas fait de détail face à la Croate Ivana Habazin, avec quatre juges en sa faveur et devra battre l'Italienne Angela Carini pour valider sa place aux Jeux. La seule déception pour le clan tricolore a été la défaite de Gaëtan Ntambwe en 16emes de finale de la catégorie des -81kg. Avant la fin du premier round et après avoir vu le Tricolore être compté une première fois debout, l'arbitre a mis un terme au combat qui opposait le Français au Russe Imam Khataev. Une journée au bilan globalement positif pour l'équipe de France avant l'entrée en lice ce lundi dans la catégorie des -75kg d'un certain Victor Yoka, petit frère du champion olympique Tony Yoka.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.