Super-welters : Cissokho bat Paz par KO et reste invaincu

Super-welters : Cissokho bat Paz par KO et reste invaincu©Media365

Aurélien CANOT, publié le samedi 13 juillet 2019 à 21h36

Vainqueur samedi à Antibes de l'Argentin Jose Carlos Paz par KO à la 5eme reprise en lever de rideau du combat de Tony Yoka, Souleymane Cissokho (28 ans) a remporté sa dixième victoire en autant de combats et reste ainsi toujours invaincu.

Il restait sur une victoire aux points, il a renoué avec les succès avant la limite. Un mois et demi après s'être imposé dans la mythique salle du Madison Square Garden à New York face au Mexicain Vladimir Hernandez, Souleymane Cissokho (10-0) s'est imposé par KO (5eme reprise), samedi soir à l'Azur Arena d'Antibes face à l'Argentin Jose Carlos Paz (28 ans, 23-9-1). Après avoir touché un grand nombre de fois sur des directs du gauche son adversaire classé plus haut que lui dans la hiérarchie mondiale (50eme, contre 55eme pour le champion de France) - ce qui ne lui était encore jamais arrivé depuis le début de sa carrière - l'ancien membre de la Team Solide des Jeux de Rio a finalement forcé l'entraîneur de l'Argentin à jeter l'éponge sur un dernier travail au corps conclu par un crochet du gauche au foie.


Cissokho : « Le bras avant va faire encore plus mal »

« On savait qu'il était fragile au corps, il fallait le travailler, mais pas dès le début. Il fallait le jauger et trouver l'ouverture, je suis content », savourait Cissokho ensuite sur le ring. « « Le bras avant revient, je travaille beaucoup avec, ça me permet de montrer que je suis de retour, et le bras avant va faire encore plus mal », a promis dans la foulée le poulain de Tony Yoka, présent dans la salle pendant le combat de son protégé. Toujours invaincu en dix combats (dix victoires, sept remportés avant la limite, dont celui de samedi à Antibes), le natif de Dakar continue de gravir les échelons un par un en attendant prochainement une chance européenne cette fois.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.