Super-moyens : Le combat le plus bizarre de l'année

Super-moyens : Le combat le plus bizarre de l'année©Media365
A lire aussi

Nicolas Kohlhuber : publié le samedi 21 décembre 2019 à 15h02

Le combat entre Julio Cesaz Chavez Jr. et Daniel Jacobs a certainement été le plus bizarre de l'année. Contrôle antidopage refusé, changement de catégories et jets de bière ont été au programme.



Deux anciens champions du Monde des poids moyens se retrouvaient ce vendredi soir pour combattre chez les super-moyens. Julio Cesar Chavez Jr. contre Daniel Jacobs. Une affiche alléchante en maincard d'une soirée de boxe qui ne s'est pas terminée comme prévue. Et qui avait déjà mal commencé. Chavez Jr s'est attiré les foudres des instances, du public et même de son champion de père. Tout a commencé quand le Mexicain a refusé de se soumettre à un contrôle anti-dopage. Cela a obligé Eddie Hearn, son promoteur, le même qu'Anthony Joshua, a déplacé le combat dans un autre état américain. C'est dans l'Arizona que ce duel tant attendu a finalement eu lieu. Mais il a failli être annulé au dernier moment. Jeudi, à la pesée, El hijo de la leyenda (Le fils de la légende) n'était pas au poids. Trop lourd de deux kilos, il a obligé les différentes parties à négocier pour maintenir le combat. Après un sacrifice financier, son adversaire à accepter un combat contre un boxeur plus lourd que lui. Et il a bien fait. Daniel Jacobs s'est imposé par KO technique à la cinquième reprise. Mais là aussi, rien ne s'est vraiment passé comme prévu.



Dominé, Chavez Jr. a abandonné. Une décision qui a fait enrager le public de la Talking Stick Resort Arena. Visiblement peu motivé et mal préparé, il a laissé la victoire à son adversaire dans des circonstances assez étranges sous le regard désabusé de son père et de ses 107 victoires dont 86 par KO en 115 combats. Alors que le combattant plaidait pour une blessure à la main, son staff a parlé d'un nez cassé qui l'empêchait de combattre à son réel niveau. Ces justifications n'ont pas convaincu le public qui a hué le combattant de 33 ans. Il s'est précipité aux vestiaires en recevant de nombreux projectiles. Des images ahurissantes qui ne rendent pas service à une boxe en plein renouveau grâce à l'énorme concurrence qui existe chez les poids lourds.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.