Ruiz s'offre Joshua, N'Dam n'a rien pu faire, Cissokho s'impose

Ruiz s'offre Joshua, N'Dam n'a rien pu faire, Cissokho s'impose©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le dimanche 02 juin 2019 à 08h20

Coup de tonnerre au Madison Square Garden avec la défaite d'Anthony Joshua par arrêt de l'arbitre au septième round contre Andy Ruiz ! Un peu plus tôt, le Français Hassan N'Dam avait été balayé dès la troisième reprise par Callum Smith, alors que Souleymane Cissokho a dominé Vladimir Hernandez.



Anthony Joshua est tombé ! Invaincu depuis ses débuts professionnels en octobre 2013 (22 victoires), le boxeur britannique a perdu ce samedi pour son tout premier combat aux Etats-Unis. Opposé à l'Américain Andy Ruiz, qui a le même âge mais qui pèse 9,5km de plus, Joshua est allé quatre fois au sol et l'arbitre a finalement arrêté le combat pendant le septième round. Une défaite assez improbable pour « AJ », soutenu par 7000 supporters au Madison Square Garden, qui était le grand favori, mais qui perd donc ses ceintures WBA, WBO, IBF des poids lourds. Il avait pourtant mis Ruiz à terre lors de la troisième reprise, mais c'est bel et bien le Californien qui a pris le dessus ensuite, mettant ainsi un terme aux moqueries concernant son surpoids... Heureusement pour Joshua, une revanche a été prévue dans le contrat, et le combat se déroulera avant la fin de l'année, en Grande-Bretagne. « J'ai été battu par un bon boxeur. Ça va être intéressant de voir jusqu'où il va. Il est le champion pour le moment, mais je reviendrai », a reconnu un Joshua fair-play au micro de Sky Sports. « Je me sens si bien. C'est de ça dont je rêvais. C'est pour ça que j'ai travaillé si dur. Je n'arrive pas à croire que mon rêve soit devenu réalité. Merci à mon équipe et à ma famille. Seul le ciel est ma limite ! », s'est exclamé de son côté le nouveau champion du monde, qui a prévu de se rendre au Mexique, d'où sa famille est originaire, pour montrer ses ceintures. Jamais un Mexicain d'origine n'avait en effet été sacré champion du monde des lourds !



Cissokho rit, N'Dam pleure



Deux Français étaient également au programme de cette réunion du 1er juin 2019 désormais historique : Hassan N'Dam et Souleymane Cissoko. Et la soirée a été mitigée... N'Dam (35 ans, 37 victoires, 4 défaites) a été arrêté par l'arbitre lors du troisième round face à l'Anglais Callum Smith (29 ans, 26 victoires, 0 défaite), le champion WBA des super-moyens. Tombé dans chacun des rounds, le natif de Yaoundé n'a pas existé dans ce combat, face à un adversaire mesurant 10 cm de plus. Quant à Souleymane Cissokho (25 ans, 9 victoires, 0 défaite), le médaillé de bronze des JO de Rio qui vient d'intégrer la structure d'Anthony Joshua et qui disputait son premier combat aux Etats-Unis, il s'est imposé aux points contre le Mexicain Valdimir Hernandez (30 ans, 10 victoires, 4 défaites) devant un Madison Square Garden quasi-vide, qui attendait évidemment le choc entre Joshua et Ruiz.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.