Rice lance les hostilités contre Yoka

Rice lance les hostilités contre Yoka©Media365
A lire aussi

Pierre GODFRIN, publié le vendredi 08 septembre 2017 à 10h19

Un mois avant la deuxième rencontre professionnelle de Tony Yoka, son adversaire Jonathan Rice a lancé le combat, assurant vouloir « chiper la vie » du Français.

Pour son deuxième combat dans sa « Conquête », Tony Yoka a choisi Jonathan Rice comme adversaire. Un deuxième Américain en deux combats après le fameux Travis Clark, envoyé au tapis après seulement deux rounds en juin dernier. Après avoir essuyé les critiques face à la faible adversité, Yoka a choisi un challenger d'un niveau au-dessus. Jonathan Rice n'est pas non plus une pointure dans la catégorie reine (7 victoires, 2 défaites, 1 nul) mais il semble déterminé à pousser Tony Yoka dans ses retranchements le 14 octobre prochain au Zénith Paris - La Villette. « Je ne viens pas pour le tourisme, ni pour le fric car la bourse est ridicule ».

Ses propos, l'Américain les a confiés à L'Equipe jeudi et il n'y va pas avec le dos de la cuillère quand il s'agit de parler de ses ambitions face au Français. « Je regarde sans cesses des images de lui. Il a une belle vie, une épouse magnifique... Je veux le mettre K-O, lui chiper sa vie ! Puis affronter Joshua et faire de l'oseille ». Face à de telles déclarations, pas sûr que Tony Yoka reste de marbre au moment de monter sur le ring le mois prochain.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
4 commentaires - Rice lance les hostilités contre Yoka
  • C'est une suite logique, il ne grille pas les étapes, son entourage lui donne de bons conseils.

  • vous faite rire les gens Yoka est inconnue il vas pas affronter un boxeur pour le titre maintenant, il doit se faire un nom avant de monter en gamme.

  • Encore un adversaire choisi à sa portée !!
    L'entrée devrait etre gratuite et pas de droit de TV !!!!!!!!!!!!!!!!!

  • petit combat a la française,adversaire choisi, de la merde .

    Laissez lui le temps de monter en puissance ! Il ne faut jamais vendre la peau de l'ours avant de le tuer. L'autre fanfaronne, mais qui sait..., il déchantera peut-être en octobre.