Mandat d'arrêt émis contre Monshipour en Iran

Mandat d'arrêt émis contre Monshipour en Iran©Media365
A lire aussi

Rédaction : publié le mercredi 17 avril 2019 à 11h24

Après la victoire de Sadaf Khadem, première femme iranienne à y arriver en boxe, l'Iran a lancé un mandat d'arrêt contre son entraîneur Mahyar Monshipour.

Samedi dernier à Royan (Charente-Maritime), Sadaf Khadem est entrée dans l'histoire de la boxe en devenant la première Iranienne à participer à un combat et à le remporter. Seulement après l'euphorie de la victoire place désormais aux coups de pression et menaces de la part de l'état iranien. Dans les colonnes de Sud-Ouest, Mahyar Monshipour, son coach, a affirmé être « sous le coup d'un mandat d'arrêt » dans son pays. L'ancien champion du monde français des super-coqs a donc choisi de ne pas ramener la boxeuse du côté du Téhéran malgré la promesse faite afin que le combat puisse se tenir. « J'imagine ce qu'il arriverait aussi à Sadaf si elle rentrait. On rentre pour l'instant à Poitiers. »



Peu enclin à cette confrontation, le ministre des Sports iranien avait été convaincu par son homologue français, Roxana Maracineanu. Seulement la sortie médiatique de Sadaf Khadem samedi a été très peu du goût de Téhéran. « Je dédie cette victoire à tous les hommes et femmes qui ont donné leurs vies pour défendre mon pays, avait-elle déclaré. On a gagné pour les femmes. Elles peuvent franchir les montagnes si elles le veulent. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.