Lourds : Yoka prêt et ambitieux avant son 10eme combat

Lourds : Yoka prêt et ambitieux avant son 10eme combat©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION : publié le jeudi 25 février 2021 à 18h55

De retour en France après un stage de six semaines à San Francisco, Tony Yoka s'est confié à L'Equipe sur son état physique et ses prochaines échéances, à quelques jours de son 10eme combat.



Ralenti fin 2020 par une fracture à la main droite, Tony Yoka s'apprête à remonter sur un ring pour son 10eme combat. En effet, le 5 mars à Nantes, le Français affrontera le Belge Joel Tambwe Djeko pour continuer sur sa lancée dans « La conquête » qu'il poursuit depuis ses débuts chez les professionnels. « Les médecins avaient préconisé six à huit semaines de repos. J'en ai pris neuf, pour être sûr car en poids lourds, on frappe très fort. Je prends bien soin de mes mains, d'abord avec de bons bandages. J'ai reboxé sans ressentir de douleurs ni d'appréhensions. Pas comme après avoir eu le nez cassé en 2010, puis en 2013. Là, tu hésites parce qu'un coup sur un nez cassé, ça fait mal. Ma main a bien tenu en mise de gants, avec l'instinct de survie en sparring, tu ne te poses pas de questions », a notamment expliqué le champion olympique en 2016 à Rio de Janeiro, à propos de son état de santé.

« Plus très loin d'arriver à mes objectifs »

De retour en France après un stage de six semaines à San Francisco en compagnie de sa femme, Estelle Mossely, Yoka compte bien s'installer aux Etats-Unis, du côté de Houston, pour continuer sa carrière. Mais, avant cela, le Belge Joel Tambwe Djeko va se dresser sur son chemin, un adversaire plus rapide que lui. « Forcément, j'ai eu une préparation physique différente de celle que j'avais eue pour Hammer. Le travail était plus à dominante cardiaque, avec des courses, plus qu'à soulever des charges, a notamment confié le Parisien, lors d'une interview à L'Equipe. L'idée est d'être prêt à faire tous les rounds à très haute intensité. Je ne suis plus très loin d'arriver à mes objectifs. Si je prends la ceinture de l'Union Européenne le 5 mars, je serai challenger de l'Anglais Joe Joyce pour le championnat d'Europe EBU. Si je boxe Joyce et que je le bats, je serai sur une voie royale pour un championnat du monde. » A lui, désormais, de confirmer sur les rings.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.