Lourds : Yoka bat Tambwe Djeko par abandon et s'adjuge sa première ceinture

Lourds : Yoka bat Tambwe Djeko par abandon et s'adjuge sa première ceinture©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le vendredi 05 mars 2021 à 23h50

Toujours invaincu après dix combats chez les professionnels, Tony Yoka s'est imposé par abandon à la 12eme reprise face au Belge Joel Tambwe Djeko, vendredi soir à Nantes à huis clos. « L'Artiste » s'adjuge ainsi sa première ceinture : la ceinture vacante de l'union européenne des lourds.


Une victoire avant la limite et une première ceinture. Sur la route de sa « Conquête », Tony Yoka a encore franchi une étape supplémentaire, vendredi soir à la H Arena de Nantes à huis clos. Pour sa dixième sortie depuis son passage chez les professionnels, « L'Artiste » s'est offert une dixième victoire en autant de combats en s'imposant par abandon dans la 12eme et dernière reprise face à Joel Tambwe Djeko, monté chez les lourds faute d'adversaires dans la catégorie d'en-dessous. Après onze rounds à se focaliser davantage sur l'application de sa boxe et la précision de ses coups, notamment ses directs du gauche, qui ont beaucoup touché le Belge, l'œil droit pratiquement fermé à l'aube du dernier round, Yoka a cherché le KO dans les deux dernières reprises. Pour son premier combat en douze rounds, il a obtenu ce qu'il souhaitait dans l'ultime reprise, sur une terrible accélération et un enchaînement de coups tout aussi violents agrémentés d'un uppercut parfaitement placé qui a sonné « Big Joe ».

Yoka devient challenger officiel de Joe Joyce



Ce dernier, après avoir passé le combat à encaisser lorsqu'il ne parvenait pas à esquiver les coups du Français, s'est retourné après avoir été compté, signe en boxe qu'il ne souhaitait pas poursuivre le combat. Pour la première fois de sa carrière, Tambwe Djeko, qui avait tenté la veille lors de la pesée de dérégler Yoka en le giflant, n'est donc pas allé au bout d'un combat, terrassé par la frustration d'un Yoka jamais parvenu à emballer l'affrontement. La faute notamment à la position du boxeur de Molenbeek, qui l'a beaucoup gêné, avant cette ultime rafale qui a eu raison de son adversaire, alors que ce dernier avait à peine bronché au round précédent sur une droite terrible de « L'Artiste » au niveau de la tempe.


Récompensé par ce titre vacant de l'union européenne des lourds, le champion olympique de Rio peut arborer fièrement à la taille  sa toute première ceinture. Avec cette dixième victoire, Yoka devient également le challenger officiel du champion d'Europe britannique Joe Joyce, que le Francilien avait battu en finale au Brésil. Le prochain combat du mari d'Estelle Yoka-Mossely, elle aussi toujours invaincue, est peut-être tout trouvé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.