Lourds : Wilder - Fury, c'est déjà très chaud !

Lourds : Wilder - Fury, c'est déjà très chaud !©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki : publié le mardi 14 janvier 2020 à 21h28

A plus d'un mois de leur fameux « rematch » pour la ceinture WBC, Deontay Wilder et Tyson Fury sont d'ores et déjà bouillants, comme l'a montré leur conférence de presse commune à Las Vegas (où aura lieu le combat).



Deontay Wilder et Tyson Fury ne se retrouveront que dans plus d'un mois à Las Vegas (le 22 février). Pourtant, ils ont sacrément lancé les hostilités en vue de leur futur combat pour la ceinture WBC des lourds, eux qui s'étaient séparés sur un nul polémique il y a un an (en décembre 2018), alors que beaucoup estimaient que Fury méritait de récupérer la victoire et donc le titre de Wilder. « On a fait deux échauffements, les miens étaient beaucoup plus dangereux que les siens, estime Wilder en conférence de presse. Lui, c'était la sécurité dans la cour de récré, moi je grimpais jusqu'au sommet de la montagne. »

Fury : « Je vais lui botter le cul ! »

L'Américain préfère prendre les devants et attaquer son homologue britannique, toujours en réaction au contexte de leur dernier affrontement : « Il y en a un qui veut juste survivre, moi je construis pour l'histoire. Il y en a un qui parle d'un titre imaginaire... La seule ceinture qu'il a, c'est celle qui tient son pantalon ! Je vais lui arracher la tête ! » Réponse de Fury : « Si je suis assez stupide pour me laisser toucher par cette grosse et stupide main droite, alors je mérite le K.O. Le regretté Brendan Ingle a dit un jour que pour me battre, il fallait me clouer sur la putain de toile. C'est ce que cette super petite nouille aux jambes maigres devra faire. Sinon, je le mangerai tout cru. Je vais lui donner une leçon de boxe, je vais lui botter le cul ! » On vous épargnera les insultes envers maman Wilder.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.