Lourds : Fury écrase Wilder et s'empare de la ceinture WBC

Lourds : Fury écrase Wilder et s'empare de la ceinture WBC©Media365

Marie Mahé, publié le dimanche 23 février 2020 à 07h45

Dans la nuit de samedi à dimanche, à Las Vegas, Tyson Fury a aisément battu Deontay Wilder pour s'emparer de la ceinture WBC des lourds.



Il était bien trop fort pour son adversaire du soir. Dans la nuit de samedi à dimanche, à la MGM Grand Garden Arena de Las Vegas, le Britannique Tyson Fury a largement battu l'Américain Deontay Wilder, pour s'emparer de la ceinture WBC des lourds, en boxe. Une victoire acquise après l'arrêt du combat, lors de la septième reprise. Il y a quatorze mois de cela, les deux hommes s'étaient alors quittés sur un match nul qui avait déjà marqué les esprits. Avant ce nouveau duel, le Britannique avait prévenu : il avait bel et bien l'intention de se montrer davantage agressif, et cela a donc payé. Si ses dires n'avaient pas forcément été pris au sérieux par tous, le boxeur a finalement mis tout le monde d'accord, et avec la manière. Les observateurs pensaient alors que Fury, réputé pour être un boxeur pas particulièrement puissant même si cela n'enlève en rien à son talent, ne pouvait que gagner aux points.

Wilder envoyé au tapis dès la troisième reprise

Dès la troisième reprise, le Britannique a envoyé son adversaire au tapis, puis une nouvelle fois, dans la cinquième reprise. Deontay Wilder se montrait alors bien impuissant, lui qui a très souvent conclu ses combats par K.-O (41 en 44 combats déjà disputés). L'Américain est très souvent apparu méconnaissable voire impuissant, ne parvenant que difficilement à s'exprimer, au fil des rounds. Tyson Fury lui a infligé un total de 160 coups, contre 55 seulement. Lors de la septième reprise, le clan de Wilder a donc préféré jeter l'éponge, signant ainsi la fin d'un combat particulièrement animé et spectaculaire. Désormais, le boxeur de Manchester détient la ceinture la plus prestigieuse des poids lourds. Comme Mike Tyson, Evander Holyfield ou encore Lennox Lewis avant lui.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.