Il fournit des faux scanners cérébraux et décède à l'entraînement

Il fournit des faux scanners cérébraux et décède à l'entraînement©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mercredi 25 octobre 2017 à 08h17

Un jeune boxeur des Philippines est décédé lors d'un entraînement de boxe. Il aurait caché une lésion cérébrale pour pouvoir combattre. Un mal qui touche l'archipel.

Jeffrey Claro, ce nom ne vous dit sûrement rien à moins d'être un grand puriste de boxe philippine. Ce jeune boxeur de 20 ans est mort à l'hôpital des suites d'un K.O reçu à l'entrainement selon des sources officielles citées par l'AFP. Seulement, cette mort ne serait pas que le résultat d'un mauvais coup au mauvais endroit. Le chef de l'équipe médicale du Conseil des jeux et du divertissement philippin, Radentor Viernes, a attribué le décès de Claro à une combinaison de deux lésions cérébrales.

L'une probablement contractée durant le dernier entraînement malgré le port d'un casque et l'autre d'une précédente séance. Seulement, le jeune boxer (20 ans) n'en aurait pas informé les autorités. Jeffrey Claro faisait d'ailleurs parti des 150 boxeurs philippins qui avaient été suspendus en août dernier pour avoir falsifié des scanners cérébraux afin d'être autorisé à combattre.

Il avait pu reprendre le chemin des salles le 7 septembre dernier après que le CJD ait jugé sincère le nouveau scanner délivré par Claro. Alors qu'il devait disputer un match en novembre prochain, il semblerait bien que le scanner cérébral n'ait pas été aussi sincère que le CJD voulait le croire. Le Conseil a choisi d'ouvrir une enquête pour en savoir un peu plus sur les raisons de la mort de Jeffrey Claro. L'AFP nous apprend que c'est la première fois depuis 2012 que la boxe philippine est touchée par la mort d'un de ses combattants.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.