" Gilets jaunes " : La Fédération Française de boxe condamne les agissements d'un ancien boxeur

" Gilets jaunes " : La Fédération Française de boxe condamne les agissements d'un ancien boxeur©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 06 janvier 2019 à 13h45

Via un communiqué de presse, la Fédération Française de boxe a condamné l'agression commise par un ancien boxeur professionnel à l'encontre des forces de l'ordre lors d'une manifestation des « Gilets jaune » à Paris ce samedi.

L'image a choqué. Ce samedi, aux abords de l'Assemblée Nationale, sur la Passerelle Léopold-Sédar-Senghor, un individu reconnu comme étant un ancien boxeur professionnel s'en est pris aux forces de l'ordre venues bloquer l'accès à cette passerelle au terme d'une manifestation encadrée et déclarée des « Gilets jaune » dans la Capitale. Face à de tels agissements venant d'un de ses anciens licenciés, la Fédération Française de boxe est sortie de son silence via un communiqué publié sur son site officiel.

Des agissements « contraires aux valeurs prônées » par la boxe



« La Fédération Française de boxe a pris connaissance du comportement inacceptable et honteux d'une personne identifiée comme ancien boxeur professionnel, en marge de la huitième journée de mobilisation des gilets jaunes, assure la FFB dans ce communiqué. La Fédération, ainsi que la ligue nationale professionnelle de boxe, condamnent avec la plus grande fermeté de tels agissements d'une violence extrême qui sont totalement contraires aux valeurs prônées par notre discipline et prendront toutes les mesures en leur pouvoir afin de défendre leur image. La FF boxe adresse son soutien à la famille et aux proches du gendarme victime du comportement de cet individu, mais également à l'ensemble des effectifs des forces de l'ordre mobilisés ardemment depuis plusieurs semaines. »

L'individu formellement identifié ?



Suite à la diffusion de ces images et comme avancé via les réseaux sociaux par le Syndicat des Commissaires de la Police Nationale, l'ancien boxeur professionnel en question aurait été identifié et serait Christophe Dettinger, surnommée « Le Gitan de Massy », champion de France des lourds légers entre 2007 et 2009 avec 18 victoires dont 7 par KO, 3 défaites et un match nul durant sa carrière professionnelle. Un des membres des forces de l'ordre qui a été victime de ces agissements a porté plainte après s'être vu prescrire quinze jours d'arrêt de travail et le procureur de la République de Paris a été saisi par le ministère de l'Intérieur.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.