France : Le grand retour de Mbilli

France : Le grand retour de Mbilli©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, Media365 : publié le jeudi 19 novembre 2020 à 21h40

Le 12 décembre prochain, le boxeur français Christian Mbilli (25 ans) fera sa rentrée contre le Mexicain Rolando Paredes (28 ans), du côté de Mexico.



Un an après, le voilà de retour sur un ring. En effet, le jeune boxeur super-moyen français Christian Mbilli, âgé aujourd'hui de 25 ans et qui n'a plus combattu depuis décembre 2019, connaît le nom de son prochain adversaire, pour son combat de rentrée en dix rounds. En effet, il s'agira du Mexicain Rolando Paredes, âgé aujourd'hui de 28 ans, et les deux hommes ont ainsi prévu de s'affronter le 12 décembre prochain. Actuellement, le Tricolore est contraint de s'entraîner en France, en raison de la quarantaine imposée du côté du Canada, en raison de la pandémie de coronavirus, qui continue d'ailleurs encore aujourd'hui de sévir à travers le monde. D'ailleurs, son propre entraîneur, à savoir le Québécois Samuel Décarie, est toujours bloqué chez lui. Il ne pourra rejoindre son poulain qu'au moment du combat, qui aura lieu du côté de Mexico.

Mbilli est invaincu

Au niveau des bilans, Christian Mbilli est tout bonnement invaincu et en est à 16 victoires, dont 15 avant la limite, et donc également zéro défaite. De son côté, Rolando Paredes, passé professionnel au mois de janvier 2010, a déjà enregistré un total de 16 victoires, dont 11 intervenues avant la limite, ainsi que 2 matchs nuls, sans oublier 11 défaites. Ce combat aura lieu avant que Mbilli puisse ensuite faire enfin son grand retour du côté du Canada, où il est dirigé par le promoteur québécois Camille Estephan. De son côté, Paredes, contrairement à son futur adversaire, a déjà pu combattre à deux reprises, en cette année 2020 forcément si spéciale, notamment et surtout pour le monde du sport. C'était alors aux mois de mars et de septembre derniers, du côté de Tijuana. Dans des propos rapportés par L'Equipe, Mbilli s'est exprimé à propos de ce futur adversaire : « J'ai vu quelques vidéos de lui, mais je n'ai pas encore décortiqué son style. Mais il est un peu brouillon, il essaie d'aller à la guerre. Même si c'est un combat pour faire le point, voir où j'en suis, je ne sous-estime personne. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.