De La Hoya de retour sur les rings !

De La Hoya de retour sur les rings !©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le jeudi 20 août 2020 à 14h39

A 47 ans, Oscar De La Hoya, plus vu sur un ring depuis sa défaite face à Manny Pacquiao en 2008, a annoncé son retour. Mais contrairement à Mike Tyson, pour des vrais combats et non pas des exhibitions.

 

"Les rumeurs sont vraies." Interrogé mercredi par ESPN, Oscar De La Hoya a confirmé que son retour sur le ring allait bien se concrétiser. "Je vais commencer à faire du sparring dans les prochaines semaines", a-t-il poursuivi, expliquant que, contrairement à Mike Tyson, qui doit affronter lors d'une exhibition Roy Jones, autre retraité de la boxe, ce sera pour "un vrai combat. Le ring me manque. J'adore la boxe. Elle m'a donné tout ce que j'ai." A 47 ans, celui qui est désormais promoteur de combats avec sa société Golden Boy Promotions n'a plus combattu depuis sa défaite contre Manny Pacquiao en décembre 2008. Mais dans quel état se trouve l'ancien champion, qui avait été admis il y a quelques années dans un centre de désintoxication pour combattre son addiction à l'alcool et à la cocaïne ? "C'est vrai que ça fait longtemps que je n'ai pas combattu. Mais je sens que mon jab est plus rapide que jamais. Je dois juste m'assurer que je suis en forme et en bonne santé", a-t-il encore confié. 

Médaillé d'or aux Jeux olympiques de Barcelone en 1992 chez les légers, le "Golden Boy" avait ensuite remporté ses 31 premiers combats professionnels, s'adjugeant dix titres de champion du monde dans six catégories de poids différentes. Battu par Floyd Mayweather en 2007, il s'était ensuite relancé contre Steve Forbes, avant de mettre un terme à sa carrière à l'issue de son revers logique contre Pacquiao. Celui qui affiche un bilan de 39 victoires, dont 30 KOs, pour 6 défaites, se dit donc aujourd'hui prêt à remettre les gants et à affronter l'un des meilleurs boxeurs du circuit. "N'importe lequel", jure-t-il. Même Saul "Canelo" Alvarez, le boxeur le plus célèbre de son écurie, qui a lui été sacré dans quatre catégories différentes ? "Je ne sais, avouait-il en juillet à Sports Illustrated. Mais je n'ai jamais reculé devant personne." Ce qui ne serait assurément pas l'idée du siècle... 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.