Comment Mike Tyson trichait aux contrôles antidopage

Comment Mike Tyson trichait aux contrôles antidopage©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le lundi 09 novembre 2020 à 14h09

Mike Tyson, qui s'apprête à remonter sur un ring pour affronter Roy Jones Jr, a fait des déclarations fracassantes sur le dopage, et révélé qu'il utilisait un faux pénis pour passer les contrôles...

 

Alors qu'il doit affronter Roy Jones Jr le 28 novembre lors d'un combat exhibition entre ces deux anciennes gloires du noble art, Mike Tyson (54 ans) a fait des révélations croustillantes dans son dernier "Hotboxin Podcast". Il recevait Jeff Novitzky, l'homme qui a fait tomber Marion Jones lorsqu'il travaillait pour la FDA (Food and Drug Administration) et s'occupe désormais de la lutte antidopage au sein de l'UFC (Ultimate Fighting Championship), l'organisation-reine du MMA. Celui qui reste le plus jeune champion du monde des lourds de l'histoire a notamment révélé qu'il avait eu recours à un faux pénis avec une poche contenant de l'urine qui n'était pas la sienne, afin de ne pas être testé positif lors des contrôles antidopage. 

Peur... d'être "enceint"

"C'était génial. Je mettais l'urine de mon bébé dedans. J'ai aussi utilisé celle de ma femme et elle m'a dit : «Chéri, tu as intérêt à espérer qu'ils ne disent pas que tu es enceint...» Et c'est là que je me suis dit qu'il ne fallait plus que j'utilise la sienne mais celle de mon bébé, parce que j'avais peur que la pisse revienne enceinte", a ainsi lâché Tyson. "Je crois que c'est déjà arrivé, a répondu Novitzky. Un homme a fourni un échantillon d'urine, et quand il est revenu, ils lui ont dit : «Monsieur, vous êtes enceint. Ou vous êtes enceint, ou c'est l'urine de quelqu'un d'autre.»" Ce qui n'a pas manqué de faire rire Tyson : "C'est ça qui me faisait peur ! J'ai dû en entendre parler, parce que je craignais que ça arrive." Dans son autobiographie sortie en 2013, "Iron Mike" confiait avoir consommé du cannabis et de la cocaïne durant sa carrière, à laquelle il a mis un terme en 2005 sur sa sixième défaite, contre Kevin McBride, pour un total de 50 victoires dont 44 par KO. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.