Carnet noir : Décès de Pernell " Sweet Pea " Whitaker

Carnet noir : Décès de Pernell " Sweet Pea " Whitaker©Bleacher Report, Media365

Aurélien CANOT, publié le mardi 16 juillet 2019 à 09h30

Pernell Whitaker est décédé dimanche à l'âge de 55 ans après avoir été renversé par une voiture dans les rues de Virginia Beach (Virginie). Mort sur les lieux de l'accident, l'ancien boxeur américain avait tourné le dos en 2001 à une carrière l'ayant vu notamment être champion olympique à Los Angeles en 1984 ou décrocher quatre ceintures mondiales.

La boxe a perdu l'un de ses grands champions, dimanche en Virginie. Pernell Whitaker est décédé à l'âge de 55 ans après avoir été renversé par une voiture dans les rues de Virginia Beach. L'Américain a succombé à ses blessures sur les lieux de l'accident. Surnommé « Sweet Pea », Whitaker était considéré comme l'un des boxeurs les plus talentueux de sa génération. Une réputation tout sauf usurpée, puisqu'avant de se retirer des rings, en 2001 après avoir jeté l'éponge contre son gré face au Mexicain Carlos Bojorquez, le natif de Norfolk (Virginie) avait notamment remporté la médaille d'or des Jeux Olympiques de Los Angeles en 1984. Un sacre olympique obtenu chez les légers. Plus tard, c'est dans quatre catégories différentes (légers, super-légers, welters et super-welters) que Whitaker avait réussi l'exploit d'être champion du Monde, avec un bilan de 40 victoires en 46 combats (17 avant la limite) qui parlait de lui-même et avait valu à celui qui avait pris en main la destinée du petit prodige Zab Judah après sa retraite d'être élu boxeur de l'année en 1989.


Whitaker volé contre Chavez puis De la Hoya

Mais Whitaker, c'était également pour beaucoup ce combat si controversé face au légendaire Julio Cesar Chavez à San Antonio en 1993. Un combat qu'aurait dû remporter « Sweet Pea », plus fort ce jour-là que le Mexicain. Pourtant, à la surprise générale, les juges avaient finalement déclaré un match nul entre les deux boxeurs. Un vol manifeste qui n'avait pas empêché Whitaker de décrocher de nouveau titres mondiaux, ensuite, d'abord en welters (1994) puis en super-welters (1995) et de nouveau chez les welters (1997). Cette même année, l'Américain avait malmené la star Oscar de la Hoya à Las Vegas sans que sa domination ne soit là non plus validée par les juges, ces derniers rendant même un verdict unanime.


Whitaker s'en était malgré tout relevé une nouvelle fois en s'imposant face au Russe Andrei Pestriaev, mais, cette fois, c'est un test positif à la cocaïne qui l'avait privé de la victoire. Le 27 avril 2001 contre Bojorquez, le boxeur d'1,68 m aux qualités défensives folles était monté pour la dernière fois sur le ring sans le savoir. Contraint d'abandonner ce soir-là après s'être cassé la clavicule, « Sweet Pea » a préféré en rester là, tournant ainsi le dos à treize brillantes années.






Après le décès du premier champion unifié IBF-WBC-WBA de l'histoire des légers, les hommages des plus grands de la boxe se sont très vite accumulés sur la toile. Retrouvez-en un petit florilège ci-dessus.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.