Boxe : Toujours pas d'inquiétudes pour Tony Yoka

Boxe : Toujours pas d'inquiétudes pour Tony Yoka©Media365
A lire aussi

Nicolas Kohlhuber, publié le samedi 28 septembre 2019 à 23h50

Tony Yoka n'a pas traîné face à Michael Wallish. Le poids lourd français a gagné sur arrêt de l'arbitre pendant le troisième round. Il s'agit de sa septième victoire en autant de combats depuis son arrivée dans le monde professionnel.

Qu'importe le lieu, qu'importe l'adversaire, Tony Yoka termine tous ses combats professionnels en levant les bras. Ce samedi, le Français était opposé à Michael Wallisch à Nantes. Un combat qui a été réglé rapidement par le champion olympique. Après un round d'observation, il a augmenté le rythme et a fait la différence à la troisième reprise. Grâce à un uppercut parfait, il a obligé son adversaire allemand à mettre un genou à terre. Sonné, le boxeur de 33 ans qui avait une carte de 20 victoires pour deux défaites avant ce combat n'a plus eu l'occasion de toucher Tony Yoka. Dès que le combat a repris, le natif de Paris a insisté sur sa puissante droite pour remettre son adversaire au tapis. Entre ces deux moments, Wallisch est resté debout seulement quelques secondes. L'arbitre a alors décidé d'arrêter le combat, offrant ainsi un septième succès en autant de combats à Yoka. Une victoire méritée car même quand le combat n'était pas encore véritablement lancé, les initiatives étaient pour lui. Il a touché son adversaire à 32 reprises quand il n'a reçu que cinq coups dans le même temps.


Un Tony Yoka qui semble être encore plus efficace

L'année passée loin des rings après trois no-shows ne semble avoir eu une influence que sur son calendrier car en termes de boxe, Tony Yoka a l'air de faire encore plus mal qu'auparavant. Cette montée en puissance pourra être confirmée début décembre lors d'un combat contre Christian Hammer pour le huitième épisode de La Conquête. Un peu plus tôt, Souleymane Cissokho a également préservé son invincibilité. Le Français a battu le Russe Dmitry Mikkhaylenko aux points (101-90, 101-90, 99-91). Son onzième succès depuis sa médaille de bronze aux Jeux olympiques 2016.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.