Bagarre entre spectateurs, salle évacuée... Quand la réunion de Levallois se termine dans un spectacle désolant

Bagarre entre spectateurs, salle évacuée... Quand la réunion de Levallois se termine dans un spectacle désolant©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le dimanche 21 janvier 2018 à 12h42

La réunion de Levallois de samedi soir a été interrompue un peu avant minuit après qu'une bagarre générale a éclaté entre des supporters des deux derniers boxeurs au programme. Une rixe qui a commencé dans la salle et s'est terminée une heure et demie plus tard à l'extérieur du Palais des Sports Marcel-Cerdan.

La réunion de Levallois-Perret, organisée samedi soir par Malamine Koné au Palais des Sports Marcel-Cerdan, s'est achevée dans un bien triste spectacle au décor dévasté. Un peu avant minuit, le résultat de l'ultime combat au programme de la soirée, entre Marvin Petit et Samir Kasmi, n'a visiblement pas été du goût d'un petit groupe, qui a tenté de monter sur le ring pour s'en prendre au vainqueur, rapportent nos confrères du Parisien. Une bagarre entre des supporters des deux boxeurs a alors éclaté dans la salle, certains spectateurs s'emparant des chaises pour se frapper sous les yeux d'un service de sécurité rapidement débordé. Débutée à l'intérieur du Palais des Sports Marcel-Cerdan aux alentours de 23h55, à en croire Le Parisien, cette bagarre générale, à laquelle s'est mêlée Petit, descendu du ring pour prendre la défense de ses proches, à en croire l'Equipe, s'est ensuite poursuivie à l'extérieur, pour ne se terminer qu'à 1h25 face aux forces de l'ordre, contraintes d'avoir recours à trois reprises à des bombes lacrymogènes pour tenter de ramener le calme.Isabelle Balkany : « La première fois que l'on voit ça en trente ans »D'après le journal, rien n'aurait été dégradé dans la rue et cette rixe n'aurait fait qu'un seul blessé : un policier, tombé lors de cette fin de soirée regrettable. « C'est la première fois que l'on voit ça en trente ans d'organisation de tournois de boxe, je ne sais pas quelle mouche les a piqués », déplore dans le journal Isabelle Balkany, première adjointe au maire (LR) de Levallois. Son mari Patrick Balkany, maire de la ville, avait, de son côté, assisté au début de ce Main Event 5, mais ne se trouvait plus sur place au moment de cette bagarre générale, qui a obligé les organisateurs à interrompre la réunion et à évacuer la salle. « Marvin a montré ses muscles aux supporters de Kasmi, ce qui a entraîné les bagarres et jets de chaises, explique ce dimanche dans l'Equipe l'entraîneur de Marvin Petit Tanguy Farrugia. Quand Marvin a vu qu'on s'en prenait à son père, avec son épouse enceinte à ses côtés, il a voulu descendre du ring, mais je l'ai retenu. Quand Marvin a lui-même reçu une chaise, qui lui a ouvert le crâne et lui a valu trois points de suture, il a sauté du ring pour aller protéger sa famille. » A noter que la police a arrêté un homme pour jet de projectile, précise une source proche de l'enquête, citée par l'Equipe. Pas sûr quoi qu'il en soit que l'on revoit de la boxe à Levallois de sitôt. Désolant.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.