AIBA : Retour à la présidence avorté pour Gafur Rakhimov

AIBA : Retour à la présidence avorté pour Gafur Rakhimov©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le vendredi 28 juin 2019 à 10h40

Mise sous pression par le CIO, qui l'a écartée de l'organisation des tournois de boxe des Jeux de Tokyo, l'AIBA a supprimé le règlement qui aurait permis à Gafur Rakhimov de reprendre la présidence de l'institution sans vote.

Enfoncée dans la crise, l'AIBA essaye tant bien que mal de s'en sortir. Définitivement écartée de l'organisation des épreuves de boxe des Jeux Olympiques de Tokyo par le Comité International Olympique cette semaine, la Association Internationale de Boxe Amateur a commencé à prendre le taureau par les cornes à l'occasion d'une réunion de son Comité Exécutif organisée ce jeudi à Genève. Une réunion qui a permis d'entériner la mise à l'écart du président Gafur Rakhimov, qui cristallisait les tensions en raison de ses liens supposés avec le crime organisé, via la suppression d'un règlement qui aurait permis à l'oligarque ouzbek de reprendre la présidence de l'AIBA, détenue par intérim par Mohamed Moustahsane depuis la démission de ce dernier en mars, sans l'organisation d'un vote.

Un congrès de l'AIBA convoqué pour remplacer Rakhimov

De plus, le Comité Exécutif de l'AIBA a convenu d'organiser le 15 novembre prochain à Lausanne un Congrès Extraordinaire de l'institution avec pour but d'élire un nouveau président pour remplacer de manière durable Gafur Rakhimov et, enfin, restaurer la confiance du mouvement olympique en la fédération internationale en charge de la boxe amateur, qui a été secoué par plusieurs scandales lors des derniers Jeux Olympiques. Une convocation qui répond à la demande de « changements rapides » émanant de Nenad Lalovic, président d'United World Wrestling, la Fédération Internationale de lutte, et de la commission d'enquête du CIO en charge du sujet. La réunion du Comité Exécutif de l'AIBA s'est tenue en la présence de Nenad Lalovic ainsi qu'en présence de Kit McConnell, directeur des sports du CIO.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.