Pro A : Un ancien joueur NBA à Gravelines

Pro A : Un ancien joueur NBA à Gravelines©Media365

Aurélie SACCHELLI, publié le lundi 13 novembre 2017 à 17h16

Le BCM Gravelines a annoncé ce lundi la signature jusqu'à la fin de saison de l'ailier américain de 27 ans Chris Johnson, qui a disputé 147 matchs NBA durant sa carrière.

Actuel douzième de Pro A, avec un bilan de quatre victoires pour cinq défaites, le BCM Gravelines a annoncé ce lundi l'arrivée d'un nouvel ailier, qui s'est engagé jusqu'à la fin de saison. Il s'agit de Chris Johnson (27 ans), qui va découvrir l'Europe, puisqu'il n'a joué qu'aux Etats-Unis jusque-là. Et pas n'importe où, puisque le natif d'Orlando facture 147 matchs NBA, sous le maillot de Memphis (2013), Boston (2014), Philadelphia (2014), Utah (2014-15 et 2015-16) et Milwaukee (2015). C'est au Jazz qu'il s'est le plus épanoui, avec 82 matchs joués et une pointe à 6,8 points de moyenne en 2014-15. Cet été, après une saison en D-League (chez les Rio Grande Valley Vipers au Texas) il avait disputé la Ligue d'été avec Houston et avait participé au camp d'entraînement des Rockets, avant de se faire couper le 13 octobre. En 147 matchs NBA, Johnson a tourné à 4,4 points et 2 rebonds de moyenne en 15,5 minutes. Il devrait faire ses débuts en Pro A dimanche contre Bourg-en-Bresse, alors que selon La Voix du Nord, William Buford devrait faire les frais de cette arrivée et devrait être contraint de faire ses valises.


Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Pro A : Un ancien joueur NBA à Gravelines
  • Quelle mascarade ces championnats de basket nouvelle génération. Les joueurs vont et viennent selon les désiratas des employeurs. On vante haut et fort leurs mérites et qualités à leur arrivée et 15 jours plus tard c'est la porte. Un club de début de saison ne ressemble jamais à celui qui la finit, Ces manèges d'aller et venues tout au long de la saison déprécient ce sport pourtant spectaculaire. Il devrait y avoir comme au foot un mercato, là non donc les donnes sont faussées d'une journée à l'autre.